Classements internationaux

La qualité des hautes écoles suisses peut notamment être mesurée à travers les classements internationaux. Les universités suisses et les Ecoles polytechniques fédérales de Lausanne et de Zurich sont bien, voir excellemment placées dans les classements de ce genre. En outre, grâce au fait que la Suisse investit massivement dans la recherche et le développement, le pays est considéré comme l’un des plus innovants et compétitifs du monde.

Bâtiment de l'EPF de Zurich
© EPF Zurich

L’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETH Zürich) obtient souvent d’excellents résultats dans les classements internationaux de hautes écoles. Le classement QS 2016 place cette institution en 8e position mondiale.tandis que le classement Times la positionne à la 9e place., juste derrière l’université de Columbia (USA). L’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) obtient également de très bons scores dans les classements internationaux et figure à la 14e place au classement QS et à la 12e place au classement Leiden. 

Les deux écoles polytechniques fédérales brillent aussi dans les classements par disciplines. Par exemple, selon le classement de Shanghai, l’ETH Zürich est la 8e meilleure université en chimie et l’EPFL la 14e meilleure du monde en informatique. 

Les autres hautes écoles universitaires de Suisse figurent également fréquemment parmi les cent meilleures hautes écoles mondiales. 

Compétitivité et innovation 

La Suisse est régulièrement placée en tête des classements internationaux en matière de compétitivité et d’innovation. Elle se classe ainsi au 1er rang du Global Competitiveness Report 2015–2016, du Global Innovation Index 2016 et de l’Innovation Union Scoreboard 2014. Elle est également numéro 2 dans le Overall ranking de l’IMD World Competitiveness Yearbook 2016.

Informations supplémentaires