Programme d’appui à l’Education Non Formelle (PENF)


Dans un contexte de crise multiforme ce programme offre des alternatives d’éducation et de formation professionnelle aux enfants et aux adultes sortie du système éducatif national. Avec la participation des acteurs locaux et des services techniques des régions de Mopti, Tombouctou et Sikasso, cette phase finale du programme permettra à 6’000 enfants de retourner à l’école et à 4’000 jeunes d’apprendre un métier. La Suisse contribue ainsi au développement et à la stabilité du pays en offrant des perspectives.

Pays/région Thème Période Budget
Mali
Education
Enseignement primaire
Politique d'éducation
01.01.2020 - 31.12.2022
CHF 8'150'000
Contexte

Au Mali, près des deux tiers de la population de 6 ans et plus sont encore sans instruction. Selon l’UNICEF environ 1,2 million d'enfants âgés de 7 à 12 ans restent actuellement hors du système scolaire, soit près de 50% de la population scolarisable. Plus de 900 établissements scolaires sont fermés entre autres à cause de la crise politico-sécuritaire persistante, et menaçant ainsi le système éducatif de faillir entièrement à sa fonction.

Etendue du Nord au centre à partir de 2015, la crise actuelle prend, par endroits, la forme de polarisation ethnique combinée avec l’extrémisme violent. Les alternatives éducatives permettent aux enfants hors écoles et aux adultes non alphabétisés de retourner à l’école ou d’entrer dans un dispositif de formation-emploi axé sur les potentialités locales et régionales. L’accès à une éducation de base de qualité et à des formations répondant aux besoins du marché de l'emploi est essentiel pour offrir des perspectives de vie aux Malien-ne-s. L’accès à l’éducation et à la formation professionnelle offre des perspectives et contribue à la cohésion sociale, au développement économique du pays et ainsi à aussi à la stabilité sociale.

Objectifs Contribuer à l’éducation, la formation professionnelle et l’insertion socioéconomique des jeunes adultes par des approches innovantes et alternatives, de manière équitable et inclusive.
Groupes cibles

Les cibles prioritaires sont les enfants et les jeunes (15-24) non scolarisés et déscolarisés précocement ; Les adultes non-alphabétisés

Puis les femmes, les membres des comités de gestion d’écoles, les collectivités territoriales, les services techniques centraux et déconcentrés du Ministère de l’éducation nationale

Effets à moyen terme

Outcome 1 Les collectivités territoriales (CT) en partenariat avec les services déconcentrés de l’éducation (STD) et les organisations de la société civile (OSC) gèrent un système d’éducation/formation alternatif axé sur des emplois locaux.

Outcome 2 : Les enfants, les jeunes (15-24) et les adultes accèdent à une éducation/formation alternative de qualité, pertinente, équitable et inclusive, prenant en compte les conflits.

Outcome 3 : Le Ministère de l’Education Nationale intègre les alternatives éducatives du programme dans sa politique d’éducation non formelle pour une mise à l’échelle.

Résultats

Principaux résultats attendus:  

·  Les collectivités mobilisent des ressources complémentaires pour financer l’éducation non formelle ;

·  Les collectivités, avec l’appui/conseil des services de l’Etat, planifient et mettent en œuvre les alternatives éducatives ;

·  Une stratégie de mise à échelle de chaque alternative éducative est développée ;

·  Une stratégie d’accompagnement efficace à l’insertion socio­-professionnelle des jeunes hommes et femmes est développée et testée ;

Le programme développe une stratégie d’insertion des jeunes formés adaptée à chaque région. 


Principaux résultats antérieurs:  

Résultats : Le programme a contribué à améliorer les offres et la gestion de l’éducation non formelle (ENF). Il a aussi permis l’intégration des alternatives éducatives dans le Programme décennal de l’éducation au Mali (2019-2028) :

·  Elaboration et mise en œuvre de 94 plans d'éducation, d’alphabétisation/formation (taux de réalisation de 180% durant phases précédentes) ;

·  Prestataires locaux ont développé une expertise et mis en œuvre des alternatives dont 30 pour l’éducation de base et 44 pour la formation professionnelle qualifiante ;

·  347 adultes alphabétisés (78% de femmes) qui utilisent les connaissances acquises dans leurs activités ;

·  80% des 5817 jeunes formés ont un auto-emploi en relation avec la formation reçue (59% des femmes) ;

7153 enfants (48% filles) réinsérés à l’école formelle (taux de réalisation de près de 120%); 

Leçons apprises :

·  Collectivités territoriales comme porte d’entrée permet de toucher tous les acteurs concernés par l’éducation

·  Le travail avec des prestataires locaux permet de créer et d’ancrer des compétences disponibles dans les régions ;

·  Le partenariat avec les organisations paysannes favorise l’insertion socio-économiques des jeunes ruraux ;

·  Les formations en techniques agricoles, en gestion d’entreprise et en agriculture durable facilitent l’ouverture des jeunes aux innovations techniques et à l'innovation ;

La formation de l’équipe du programme en gestion de projet sensible au conflit a permis sa mise en œuvre dans un contexte de crise fortement évolutive.


Direction/office fédéral responsable DDC
Crédit Coopération au développement
Partenaire de projet Partenaire contractuel
ONG internationale ou étrangère
Organisation suisse à but non lucratif
  • HELVETAS Swiss Intercooperation


Autres partenaires
Consortium HELVETAS/Centre International d’Expertises et de Formation (CIEF
Coordination avec d'autres projets et acteurs

Portfolio suisse: PADE, PREPP, OFP, PRAQuE, PEGA, PSEL-DELTA, NRC

 

Groupe thématique Education et Formation professionnelle, Cluster Éducation, PME,[1] PRODEC

 

Programme d’appui à la décentralisation de l’éducation (PADE) ; Programme Régional d’Education et Formation des Populations Pastorales en zones transfrontalières (PREPP) ; Programme Régional pour la Qualité de l’Education par la Pédagogie du Texte (PRAQuE) ; Partenariat pour l’exercice d’une gouvernance appropriée (PEGA) ; Programme de soutien aux économies locales du Delta (PSEL-DELTA) ; Programme de Renforcement de l’accès à la documentation civile et à l’éducation, en partenariat avec le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) ; Organisations paysannes faîtières (OPF) ; Partenariat mondial pour l’Education (PME) ; Programme décennale éducation (PRODEC)  du Mali

Budget Phase en cours Budget de la Suisse CHF   8'150'000 Budget suisse déjà attribué CHF   3'172'301
Phases du projet Phase 3 01.01.2020 - 31.12.2022   (Phase en cours) Phase 2 01.01.2015 - 31.12.2019   (Completed) Phase 1 15.10.2010 - 31.12.2014   (Completed)