Niger: UNICEF Secondment WASH

Projet terminé

Depuis la reprise des combats entre les armées nationales de quatre pays et le groupe armé Boko Haram en 2015, provoquant le déplacement massif de plus de 2,6 million de personnes à travers la région, la pression sur les ressources des communautés hôtes et les infrastructures existantes s'est trouvée décuplée, notamment au Niger. Le présent projet vise à renforcer l'équipe technique de l'UNICEF de ce pays, laquelle supervise la coordination des projets humanitaires relatifs à l'eau, l'hygiène et à l'assainissement. 

Pays/région Thème Période Budget
Niger
Aide humanitaire & RRC
Eau
Assistance matérielle
Assainissement d'eau
26.09.2016 - 25.03.2017
CHF 108'000
Contexte

Avec la poursuite des attaques des insurgés au Nord du Nigéria et des derniers temps sur le territoire du Niger et l'afflux continu des déplacés, l'accroissement de sites spontanés, les besoins en assistance humanitaire et les risques de protection continuent de s'accroître. Un total de 460'000 personnes, y compris les communautés d'accueil, sont touchés par la crise en 2016 dans  la région de DIffa. Ainsi en 2015, on dénombrait plus de 200 sites d'accueil des déplacés avec des besoins en protection (Protection de l'enfance, Violences Basées sur le Genre (VBG) et protection générale) et autres besoins humanitaires. 

Le contexte opérationnel à Diffa a profondément changé depuis février 2015, date des premières attaques de Boko Haram sur le territoire nigérien dans la Région de Diffa - attaques qui sont poursuivies jusqu'aujourd'hui. Avant les dernières attaques de Boko Haram sur Yebi et Bosso en début juin 2016, qui ont une nouvelle fois causé le déplacement d'environs 50'000 personnes, les autorités estimaient à 137'000 le nombre de déplacés internes (préventifs et post attaques), chiffres qui se rajoutent à plus de 138'000 personnes déplacées (réfugiés et retournés) en provenance du Nigéria. Toutes ces personnes ont trouvé refuge dans diverses localités de la région de Diffa, et foivent faire face à plusieurs problèmes structurels, dont l'insuffisance des services sociaux et des moyens de subsistance t à des catastrophes naturelles.

Les besoins en eau et assainissement à Diffa ont été estimées à 397 points d'eau et 4'921 latrines en Octobre 2015, avant les différentes vagues d'attentats qui ont touché en particulier le Département de Bosso en novembre 2015 et en juin 2016.

Le déploiement d'un ingénieur WASH permettra la délivrance de services WASH de qualité aux communautés et personnes vulnérables dans le contexte de crise prévalant actuellement au Niger et particulièrement dans la Région de Diffa. 

Objectifs

Les personnes affectées par les déplacements bénéficient d'infrastructures WASH durables et de qualité. 

Groupes cibles

Populations vulnérables ciblées au Niger. 

Effets à moyen terme

Les services WASH délivrés aux communautés et personnes vulnérables sont durablement améliorés.

Une meilleure coordination des activités entre organisations améliore l'efficience des projets. 

Résultats

Principaux résultats attendus:  

Un ingénieur eau-hygiène-assainissement est déployé au bénéfice de l'UNICEF au Niger. 


Direction/office fédéral responsable DDC
Crédit Aide humanitaire
Partenaire de projet Partenaire contractuel
  • Oevre suisse d’entraide ouvrière


Autres partenaires

Other clusters (Santé, Protection) 

Coordination avec d'autres projets et acteurs

UNICEF WASH & staff général

Clusters nationaux et régionaux WASH

Ministère de l'hydraulique et de l'assainissement

Projets CICR, IRC, ACF, COOPI soutenus par l'Aide humanitaire suisse

Bureau de coopération suisse au Niger 

Budget Phase en cours Budget de la Suisse CHF   108'000 Budget suisse déjà attribué CHF   50'024
Phases du projet

Phase 1 26.09.2016 - 25.03.2017   (Completed)