Fondation Hirondelle

Projekt abgeschlossen

La Fondation Hirondelle est une organisation suisse de journalistes et de professionnels de l’action humanitaire. Depuis 1995, elle crée ou soutient des médias d’information généralistes, indépendants et citoyens, dans des zones de guerre, des situations de crise endémique ou des situations de post-conflit. Sa mission est de défendre et concrétiser le droit à l'information pour contribuer au retour ou au maintien de la paix, à la reconstruction de pays en situation de crise ou de sortie de crise, et à l'émergence de sociétés démocratiques.

Land/Region Thema Periode Budget
Weltweit
Governance

Medien & Informationsfreiheit
01.01.2017 - 31.12.2018
CHF 5'770'000
Hintergrund

Les crises ou les conflits sont souvent associés au manque d’information, à la rumeur ou à la propagande. Dans ces situations, une information indépendante est essentielle pour redonner espoir, redonner confiance. Elle permet aux populations de prendre des décisions vitales et de se forger leurs propres opinions. Dans des contextes comme la RDC, la RCA, le Mali, la Guinée ou le Niger, FH contribue à renforcer le travail de médias indépendants dans leurs rôles de médiateurs entre les communautés. En favorisant l’accès à une information indépendante, elle contribue au dialogue, à l’échange et le débat entre différents courants de pensées. Le slogan de FH d’il y a 20 ans « des médias pour s’entendre » reste un objectif d’actualité dans les pays où elle intervient.

Ziele

Contribuer à rendre effectif le droit à l’information en donnant accès aux populations, dans les zones d’intervention, à des media de qualité dont les contenus sont utiles, non partisans, et indépendants afin de permettre à chaque individu de faire des choix informés dans sa vie, et de participer à la vie citoyenne et démocratique de son pays.

Mittelfristige Wirkungen
  • Des hommes et des femmes, notamment les plus marginalisés, jouissent de leur droit à être informés et ont la possibilité de faire entendre leur voix en participant à des programmes médiatiques contribuant au dialogue, à la réconciliation et au développement démocratique des sociétés
  • Des acteurs médiatiques indépendants et professionnels sont en capacité d’assumer leur rôle social sur la durée
  • Le secteur des media est mieux pris en compte par les différentes parties prenantes (publiques, privées) en tant que secteur d’influence à distinguer et à soutenir dans les contextes fragiles
  • Tendre vers la consolidation financière de FH en diversifiant les sources de revenus
  • Développer et consolider les réseaux de FH et sa notoriété
  • Développer des recherches et études, dans le secteur des medias, en collaboration avec des partenaires académiques
Resultate

Resultate von früheren Phasen:  

  • Aujourd’hui ce sont 30 millions de personnes qui bénéficient d’une information indépendante
  • Studio Tamani a été le premier média au Mali à recevoir en juin 2015 un membre de la rébellion touareg dans son studio à Bamako pour un débat en direct avec les autorités après la signature de l’accord de paix. La production quotidienne des programmes a été augmentée et est diffusée à 56 radios partenaires (23 précédemment) atteignant 1'650'000 auditeurs
  • Radio Ndeke Luka est la seule radio en RCA qui a continué à produire et diffuser de l’information sur l’ensemble du pays comblant le manque d’information lié à la situation de guerre et de « chaos » dans le pays
  • Lancement du portail JusticeInfo ; premier média bilingue français-anglais d’envergure internationale consacré aux grands processus de justice et de réconciliation après des crimes d’Etat et des violences de masse.
  • 248 professionnels des médias ont été formés en 4 ans (Mali, Guinée, Côte d’Ivoire, Tunisie et Burkina)
  • Diversification des partenaires et des financements avec la finalisation de la dépendance face aux projets des Nations Unies.
  • Nouveaux modèles de projets développés (Studio de production, studio-école, site web)
  • Professionnalisation de l’institution (cycle de projet, IT-Web, gestion financière)
  • Réorganisation des responsabilités au sein de l’équipe et création d’un nouveau poste pour la gestion des nouveaux projets.
  • Meilleure notoriété auprès d’acteurs institutionnels (Union Européenne, gouvernements belge et suédois et d’acteurs de développement des medias (Global Forum Media Development)


Verantwortliche Direktion/Bundesamt DEZA
Kreditbereich Entwicklungszusammenarbeit
Humanitäre Hilfe
Projektpartner Vertragspartner
Schweizerische Non-Profit-Organisation
  • Fondation Hirondelle


Budget Laufende Phase Schweizer Beitrag CHF   5'770'000 Bereits ausgegebenes Schweizer Budget CHF   5'770'000
Projektphasen

Phase 3 01.01.2017 - 31.12.2018   (Completed)

Phase 2 01.01.2015 - 31.12.2016   (Completed) Phase 1 01.01.2013 - 31.12.2014   (Completed)