Programme d'Appui à la Promotion de l'Entreprenariat Agricole (PAPEA)


Au Burkina Faso, les entreprises agricoles sont peu développées et à prédominance informelles et individuelles. Les contraintes multiples, dont le faible accès aux services non financiers et financiers, réduisent leur productivité et créent moins de valeur ajoutée. S’appuyant sur l’expertise suisse en matière d’inclusion financière, la DDC soutiendra le secteur privé agricole (micro et petites entreprises) afin de créer des emplois décents pour les jeunes et des femmes et ainsi contribuer à réduire la pauvreté.

Land/Region Thema Periode Budget
Burkina Faso
Landwirtschaft und Ernährungssicherheit
Beschäftigung & Wirtschaftsentwicklung
Landwirtschaftliche Entwicklung
Finanzdienstleistungen im Landwirtschaftssektor
Informal banking & insurance
KMU Förderung
Gewerbeunterstützung & Wirtschaftszugang
Handelspolitik & Marktsystem
01.03.2018 - 31.05.2023
CHF 9'850'000
Hintergrund Le Burkina Faso possède un potentiel de production et de transformation agroalimentaire, mais celui-ci demeure sous exploité ce qui ne permet pas de créer des emplois décents et de générer des revenus pour les jeunes et les femmes. Les nombreuses entreprises agricoles, à prédominance informelles et isolées, sont peu performantes pour créer de la valeur ajoutée. Les services financiers et non financiers à l’entrepreneuriat agricole sont faiblement décentralisés, peu accessibles et peu ajustés aux besoins spécifiques des jeunes et des femmes entrepreneures. Le changement climatique est un facteur aggravant. Toutefois, les appuis de la Suisse ont permis des avancées dans la production, la transformation des produits agropastoraux et le développement de produits financiers adaptés aux besoins des microentreprises et exploitations familiales. Les évolutions dans les habitudes alimentaires et la demande de main-d’œuvre dans les activités post-production offrent des opportunités. Des changements positifs s’opèrent avec la nouvelle politique agricole qui ambitionne d’accroitre le taux de transformation des produits agricoles de 12% en 2015 à 35% en 2025 et de créer un Fonds de Développement Agricole (FDA) pour le financement du secteur. Le Programme d’Appui à la Promotion de l’Entreprenariat Agricole (PAPEA) soutiendra le développement de l’entreprenariat agricole autour des filières porteuses et de niche et l’accès aux financements des entreprises agricoles.
Ziele L’entrepreneuriat agricole se développe, génère des revenus et crée de l’emploi au profit des populations rurales et péri-urbaines, en particulier les jeunes et les femmes.
Zielgruppen
  • 6’000 entreprises agricoles de production, transformation et commercialisation (40% dirigées par les femmes) dans les régions du Nord, Centre-ouest et Hauts Bassins et les périurbains de Ouaga et de Bobo-Dioulasso
  • 24’000 personnes dont 40% de femmes et 60% de jeunes
  • Les organisations socioprofessionnelles du secteur privé agricole
  • Les collectivités territoriales
Mittelfristige Wirkungen
  • Les entreprises agricoles optimisent leur viabilité, accroissent leur productivité et la qualité de leurs produits
  • Les entreprises agricoles accroissent leur capacité d’investissement pour leur croissance et résilience.
  • Des mesures d’amélioration des conditions cadres (droits de douane, taxes, normes, etc.) sont prises au bénéfice de l’entrepreneuriat agricole.
Resultate

Erwartete Resultate:  

Les principaux outputs attendus sont :

  • au moins 70% (4’200) des entreprises agricoles ciblées ont amélioré leurs relation commerciales
  • des réseaux de prestataires de services non financiers compétents sont opérationnels
  • au moins 2'000 entreprises agricoles utilisent des produits et services financiers inclusifs des institutions financières
  • le Fonds de Développement Agricole (FDA) accompagne les entreprises agricoles en éducation financière et leur accorde du crédit
  • des initiatives de plaidoyer collaboratives sont identifiées par région et portées au niveau national
  • au moins 10 produits de gestion de connaissance (productions radiophoniques) en entrepreneuriat diffusés par an


Resultate von früheren Phasen:  

Ce programme se construit sur les acquis des interventions antérieures dans le domaine de l’appui à la modernisation des exploitations agro–pastorale familiales :

  • la réalisation d’un revenu annuel additionnel de CHF 1'100’000 sur les ventes de 1’400 tonnes de produits maraichers au profit de 600 maraichers (dont 300 femmes)
  • plus de 200 entreprises agricoles de conservation, transformation et commercialisation (central d’achat, infrastructures) fonctionnelles

Des leçons apprises, nous retenons que:

  • la dynamisation des espaces de concertation et d’actions communes facilite un meilleur alignement entre les besoins réels des entreprises agricoles (demandes) et les services disponibles de proximité (offre)
  • le renforcement et la structuration des entreprises agricoles, souvent fragiles et dont la crédibilité repose principalement sur leur promoteur, contribue à sécuriser les financements bancaires
  • le renforcement de la vision entrepreneuriale des exploitations familiales dans la transformation de produits agricoles améliore leur compétitivité et rentabilité


Verantwortliche Direktion/Bundesamt DEZA
Kreditbereich Entwicklungszusammenarbeit
Projektpartner Vertragspartner
Privatsektor
Ausländische staatliche Institution
  • HELVETAS Swiss Intercooperation
  • Ausländischer Privatsektor Süden/Osten
  • Sub-National State SouthEast


Koordination mit anderen Projekten und Akteuren
  • Programme d’appui à la décentralisation DEPAC 2, de la DDC
  • Programme d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (PAFPA) de la DDC
  • Programmes régionaux de la DDC, notamment programme inclusion financière
  • FIDA, Danemark , Belgique, BAD
Budget Laufende Phase Schweizer Beitrag CHF   9'850'000 Bereits ausgegebenes Schweizer Budget CHF   141'267 Budget inklusive Projektpartner CHF   9'850'000
Projektphasen Phase 99 01.06.2023 - 31.01.2030   (Planned) Phase 1 01.03.2018 - 31.05.2023   (Laufende Phase)