Programme Psychosocial dans la Région des Grands Lacs


Le programme contribue à la diminution des violences envers les femmes et à l’amélioration de leur statut au Burundi, Rwanda et République Démocratique du Congo. Cette nouvelle phase consolidera les acquis de la prise en charge communautaire et holistique, tout en renforçant les capacités de réponse d’ONGs locales et d’une organisation régionale. Elle mettra aussi l’accent sur le plaidoyer politique, la lutte contre l’impunité, la recherche et la gestion des savoirs.

Región/País Tema Período Presupuesto
Grandes Lagos
Género
Salud
Derechos humanos
Violencia sexual y de género
Fortalecimiento del sistema sanitario
Derechos humanos (incluidos los derechos de las mujeres)
01.01.2018 - 31.12.2020
CHF 8'103'615
Contexto La région des Grands Lacs (Rwanda, Burundi et l’Est de la RDC) est marquée depuis des décennies par des conflits et guerres ayant entrainé des violences de masse (génocide, crimes, viols), dont l’impact sur la santé mentale des populations et leur comportement se fait toujours sentir. Les survivantes des violences sexuelles sont stigmatisées et discriminées dans les communautés, alors que le statut des femmes en général reste faible. Des progrès ont été accomplis dans la prévention des violences sexuelles basées sur le genre. On observe toutefois une augmentation des violences domestiques dans les trois pays. Malgré l’existence de cadres légaux, de stratégies nationales et d’instruments régionaux, tels que la Déclaration de Kampala, leur mise en œuvre reste un défi.
Objetivos Le programme psychosocial a pour objectif global la réduction des violences sexuelles et basées sur le genre (VSBG) et la réinsertion des survivantes. Il travaille avec les membres de la communauté et les structures de prise en charge, pour avoir un impact en faveur des femmes et des hommes en général, ainsi que des groupes spécifiques (hommes modèles, adolescents, parents). Le plaidoyer portera sur l’amélioration et la mise en application du cadre politique et juridique de lutte contre les VSBG dans les trois pays.
Grupos destinarios
  • Les survivantes (femmes,  filles, garçons, hommes) de violences sexuelles et basées sur le genre ;
  • Les leaders hommes et femmes et les familles de 92 communautés dans les 3 pays (population couverte: 3,6M) ;
  • Les autorités politiques des trois pays et leurs services techniques de lutte contre les VSBG ;
  • Les institutions locales de formation et de recherche.
Efectos a medio plazo
  • Les individus et communautés développent des initiatives, attitudes et pratiques vers une adoption de comportements positifs durables en matière de VSBG ;
  • La qualité de la prise en charge holistique des bénéficiaires est améliorée ;
  • Le cadre administratif, politique et juridique de lutte contre les VSBG au niveau local, national et régional est amélioré et mis en œuvre;
  • La mise à disposition de données scientifiques aux organisations locales est assurée grâce à la formation, le transfert des connaissances, la recherche, etc.
Resultados

Resultados previstos:  

  • Les mécanismes communautaires de prévention et de protection des VSBG - tels que les groupes solidaires, de partage et thérapeutiques - sont opérationnels et porteurs de durabilité ;
  • Les communautés mettent en place elles-mêmes des pratiques visant à réduire les violences y compris sexuelles grâce à l’approche psychosociale à base communautaire ;
  • Les capacités des ONG locales à travailler dans un contexte fragile sont améliorées à travers un appui institutionnel ;
  • Une stratégie de plaidoyer en vue de la lutte contre l’impunité et l’accès à la justice est mise en œuvre.


Resultados de las fases anteriores:  

  • 57’227 personnes (70% de femmes) ont reçu une assistance psychosociale, médicale et/ou juridique ;
  • Au sein des 92 communautés et villages couverts par le programme, 2’352 groupes de 29’487 participants (26% d’hommes) sont actifs dans la prévention des violences et protection des victimes ;
  • L’approche communautaire, la prise en charge intégrée, et l’alignement aux politiques publiques ont montré une grande capacité d’appropriation communautaire.
  • L’amélioration de la dynamique psychique s’accompagne pour les survivantes de la reprise d’activités génératrices de revenus.


Dirección / Officina Federal responsable COSUDE
Crédito Cooperación al desarrollo
Contrapartes del proyecto Contraparte del contrato
Organización no gubernamental internacional o extranjera
  • SDC Field Office


Coordinación con otros proyectos y actores
  • PASS Sud Kivu (7F-06349.04), santé Rwanda (7F-086660.02), santé Burundi,   nutrition (7F-08503.02), humanitaire (7F-09345)
  • DSH
  • Great Lakes emergency women’s health and empowerement project », Banque Mondiale,  Plateformes régionales de plaidoyer ;
  • Autorités politiques des 3 pays.
Presupuesto Fase en curso Presupuesto suizo CHF   8'103'615 Presupuesto actual suizo ya emitido CHF   3'259'208
Fases del proyecto Fase 3 01.01.2018 - 31.12.2020   (Fase en curso) Fase 2 01.07.2014 - 30.06.2018   (Completed) Fase 1 01.04.2010 - 30.06.2015   (Completed)