Points de vue d’experts

Henri Stalder se tient devant une voiture détruite et criblée de balles.
Henri Stalder fait partie des experts suisses qui travaillent pour le compte des Nations Unies en Syrie. © DDC

Une partie de l’aide humanitaire octroyée par la Suisse aux victimes du conflit syrien est matérialisée par l’envoi de nombreux experts membres du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA) en Syrie ou dans les pays voisins.

Spécialistes en eau et assainissement, ingénieures ou encore experts des transferts monétaires accordés aux populations, ils sont mis à disposition de certaines agences onusiennes, telles que le HCR ou l’UNICEF, pour les appuyer dans leurs opérations. Alternativement, ils travaillent sur des projets directement mis en œuvre par la DDC. Dans tous les cas, ils quittent temporairement leur emploi et leur domicile en Suisse pour travailler durant plusieurs mois sur le terrain et mettre leur savoir-faire au service des populations dans le besoin.