CICR - Comité international de la Croix-Rouge – Core Contribution

Projet terminé

Protéger la vie et la dignité des victimes de conflits armés, leur porter assistance et prévenir la souffrance par la promotion du droit international humanitaire et de ses principes: voilà la mission du Comité international de la Croix-Rouge. Le CICR est le principal partenaire de la Suisse dans le domaine de l’aide humanitaire internationale. Environ un tiers des moyens financiers dévolus aux activités humanitaires de la DDC vont au CICR.

Pays/région Thème Période Budget
Monde entier
Aide humanitaire & RRC
Droits de la personne
État de droit - démocratie - droits de l’homme
Assistance matérielle
Droits de la personne (y compris droits des femmes)
01.01.2015 - 31.12.2015
CHF 80'000'000
Domaine de compétences

The International Committee of the Red Cross (ICRC) is an impartial, neutral and independent organization whose exclusively humanitarian mission is to protect the lives and dignity of victims of armed conflicts and other situations of violence and to provide them with assistance. The ICRC also endeavours to prevent suffering by promoting and strengthening International Humanitarian Law (IHL) and universal humanitarian principles. 

As the custodian of the Geneva Conventions, the ICRC has a permanent mandate under international law to visit prisons, organize relief operations, reunite separated families and undertake other humanitarian activities during armed conflicts.

Priorités stratégiques de la Suisse et de l'organisation et leur cohérence

The ICRC is among the most important partners of Switzerland in the implementation of the core mandate of its Humanitarian Aid. The ICRC’s work to promote and safeguard the respect for IHL as well as to strengthen the protection of civilian populations in armed conflict is highly consistent with Swiss strategic priorities.

Résultats de l'engagement déployé à ce jour par l'organisation

The ICRC serves its unique mandate to ensure protection and assistance for victims of conflict very effectively and plays a critical role in the delivery of humanitarian objectives.  Of great importance is also ICRC’s advocacy role to promote respect for international humanitarian law (IHL) and the right of all humanitarian actors to access and assist people affected by conflict. In accordance with its mandate to protect victims of armed conflicts, the ICRC clearly put a lot of effort into contributing to the development and clarification of IHL, promotion of law as well as promoting compliance with and better understanding of IHL. By addressing basic needs it contributes to conflict prevention and resolution.

Effets directs de l'engagement actuel de l'organisation

ICRC is appreciated because it is a result-oriented organization that responds rapidly to emergencies and humanitarian needs, drawing on its extensive reach, logistic capabilities and field presence.

Effets directs de l'engagement actuel de la Suisse

Switzerland has been appreciated (by ICRC and the donor community) for its expertise and efforts put into joint ICRC-Switzerland initiatives, like the Montreux Document, compliance initiatives, activities/events organised around the “150 years of humanitarian action” and active discussions around new warfare trends.

Direction/office fédéral responsable DDC
Crédit Aide humanitaire
Partenaire de projet Partenaire contractuel
Autre organisation internationale
  • Comité international de la Croix-Rouge


Budget Phase en cours Budget de la Suisse CHF   80'000'000 Budget suisse déjà attribué CHF   80'000'000
Donateur d'ordre

3rd (total contribution), 1st for contribution to ICRC seat in Geneva.

Donateurs

Top 10: USA, GB, SWI, European Commission, SWE, NOR, GER, NED, CAN, AUS

Coordination avec autres projets et acteurs

Switzerland is contributing financially and strategically to the work of the other members of the Red Cross and Red Crescent Movement; the International Federation of the Red Cross and Red Crescent, and the Swiss National Red Cross Society. Switzerland is also contributing strongly to the International Conference of the Red Cross and Red Crescent, which is the movement’s highest body of governance.

Phases du projet

Phase 14 01.01.2015 - 31.12.2015   (Completed)

Le CICR est une organisation humanitaire impartiale, neutre et indépendante, dont la mission consiste à protéger la vie et la dignité des victimes de conflits armés et d’autres situations de violence, et à leur porter assistance. Il s’efforce également de prévenir la souffrance par la promotion du droit international humanitaire et de ses principes universels.

Fondé en 1863, le CICR est à l’origine des Conventions de Genève et du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, dont il dirige et coordonne les activités internationales dans les conflits armés et les autres situations de violence.

Thèmes

Le CICR s’attache notamment à

  • rechercher des personnes portées disparues
  • faciliter l’échange d’informations entre les membres d’une même famille séparés par des conflits
  • favoriser le rétablissement des liens familiaux et les visites aux détenus
  • protéger les soins médicaux et l’accès à l’eau et à la nourriture dans les situations d’urgence
  • garantir la sécurité économique
  • promouvoir le respect du droit

Résultats: Accès humanitaire privilégié

Compte tenu de la particularité de son mandat, de son professionnalisme reconnu dans le monde entier et du respect des principes humanitaires, le CICR est l’une des rares organisations jouissant d’un accès humanitaire privilégié lors de conflits armés. Lorsqu’une crise éclate, elle est souvent un des rares acteurs autorisés à opérer dans les zones ultra-sensibles.
Avec le concours des sociétés locales de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge, le CICR assiste les populations en leur fournissant de l’eau potable, de la nourriture, et des soins de manière à couvrir leurs besoins vitaux. Parallèlement, il veille à leur protection, notamment en rendant visite aux détenus et en rétablissant les liens familiaux.

Engagement de la Suisse

La Suisse alloue environ un tiers des moyens financiers de son Aide humanitaire au CICR, se positionnant ainsi en 2016 comme son quatrième donateur.

La Suisse n’est pas uniquement l’Etat dépositaire des Conventions de Genève, sur lesquelles se fonde l’action du CICR, elle soutient également les efforts qu’il déploie pour répondre aux défis humanitaires en constante évolution et promouvoir le respect ainsi que le renforcement du droit international humanitaire et de ses principes. Ce partenariat garantit également que le CICR puisse intervenir rapidement et efficacement dans les situations d’urgence, protéger les civils et fournir des soins médicaux sur le terrain.

Le CICR est le principal partenaire de la DDC dans le domaine humanitaire et leurs activités se complètent souvent. Sur demande du CICR, la DDC nomme les membres du Corps suisse d’aide humanitaire envoyés sur des missions spécifiques, tandis que cette dernière peut compter sur le vaste réseau du CICR et de ses sociétés nationales pour mener à bien sa mission en cas de crise. Des séances régulières réunissent les deux entités, qui se rencontrent aussi fréquemment lorsqu’une catastrophe se produit pour échanger des informations.

Résultats: les besoins fondamentaux

Lorsque l’Aide humanitaire de la DDC décide de l’allocation de ses fonds, elle tient compte des besoins des civils présents dans le pays en conflit et de ceux de leurs compatriotes ayant fui vers l’étranger. Depuis l’éclatement de la crise syrienne en mars 2011, des millions de personnes ont fui à destination de la Jordanie, du Liban et de la Turquie. En Irak, au Yémen et en Afghanistan ainsi qu’en Ukraine, des millions de personnes encore ont été prises dans la spirale de la violence. Sur le continent africain, la région des Grands Lacs, la région du Sahel et la région du lac Tchad sont des zones marquées par des conflits armés. L’Aide humanitaire de la Suisse soutient des opérations humanitaires du CICR dans ces pays et régions.

Défis

L’Aide humanitaire de la DDC soutient financièrement les opérations menées par le CICR. A chaque fois que ces deux organisations interviennent sur le même terrain, elles saisissent l’occasion de collaborer.

Sur le plan politique, le CICR appelle souvent la Suisse à s’engager en faveur d’initiatives diplomatiques, ce qui implique en premier lieu d’agir en qualité de médiateur ou de mener des négociations de paix entre les parties au conflit, rôle qui convient à la Suisse du fait de sa neutralité.

La Suisse et le CICR collaborent également sur des initiatives conjointes, à l’instar de celle qu’ils ont lancée en vue de renforcer le respect du droit international humanitaire et d’assurer une protection juridique à toutes les victimes de conflits armés. De tels projets visent également à faciliter l’accès humanitaire et à définir un cadre légal pour les opérations d’entreprises militaires et de sécurité privées.