Ukraine

La Suisse soutient l'Ukraine dans son cheminement vers la paix et vers une société inclusive dans laquelle les femmes et les hommes contribuent, sur un pied d’égalité, à la mise en place d’une croissance durable et d'institutions publiques transparentes et fiables dont ils peuvent directement bénéficier. Dans cet esprit, la Suisse s'engage en faveur de la promotion de la paix et soutient la mise en œuvre d'importantes réformes.

Carte de l'Ukraine
© DFAE

L'Ukraine est un contexte aux multiples contrastes: Le pays est à la fois l'un des plus grands d'Europe et l'un des plus pauvres (mesuré par le PIB par habitant à parité de pouvoir d’achat). L’Ukraine a également un potentiel économique considérable, alors que des parties de son territoire ne sont plus contrôlées par le gouvernement depuis plus de 5 ans dû au conflit armé et à l’annexion: le conflit qui a éclaté en avril 2014 dans l'est de l'Ukraine a coûté la vie à plus de 13’000 personnes à ce jour, et entraîné le déplacement d'environ 1,4 million (2019) de personnes à l'intérieur du pays. La Suisse s'engage en faveur d'un règlement pacifique du conflit dans le cadre des négociations du Groupe de contact trilatéral à Minsk. En outre, la Suisse considère que l’annexion de la Crimée par la Fédération de Russie depuis mars 2014 constitue une violation du droit national et international et que celle-ci ne respecte pas l'intégrité territoriale.

Depuis l’Euromaïdan ou «Révolution de la dignité» en 2013-2014, les réformes dans le pays ont été fortement encouragées et des progrès significatifs ont été réalisés, en particulier dans les secteurs de la décentralisation, de la santé et de l'éducation, ainsi que dans les secteurs de l'énergie et des banques. Suite aux élections nationales présidentielles et parlementaires de 2019, le nouveau gouvernement s'est engagé à poursuivre les réformes, ce qui confirme les standards euro-atlantiques que prend manifestement le pays. Pour concrétiser cela, il est essentiel que l’Ukraine poursuivre sa lutte contre la corruption. C'est là le seul moyen d'accroître et de maintenir la confiance de la population envers les institutions publiques.

Engagement de la Suisse

La Suisse s’investit en Ukraine dans des activités de coopération depuis les années 1990. En 1999, un bureau de coopération a été ouvert à Kiev. Depuis lors, la Suisse soutient les efforts de réforme engagés par l'Ukraine, notamment ceux visant à améliorer les conditions de vie de la population et à renforcer l’efficacité des services publics et à favoriser une croissance économique durable. L'engagement actuel de la Suisse repose sur le programme de coopération 2020-2023, qui définit quatre domaines d’intervention sous la responsabilité des divisions respectives au sein de l’administration fédérale suisse.

Gouvernance locale et promotion de la paix

Paix, protection et institutions démocratiques

L'intervention est principalement axée sur le soutien à un règlement pacifique du conflit dans l'est de l'Ukraine, par exemple en mettant à disposition des experts aux négociations du Groupe de contact trilatéral. Le regroupement des activités menées au titre de la consolidation de la paix, de l'aide humanitaire, des efforts de protection et des réformes de gouvernance devrait permettre d'atteindre les objectifs visés de règlement pacifique et durable du conflit, de respect du droit international, de promotion des droits de l'homme et de renforcement de la démocratie. Pour ce faire, la Suisse mise sur le dialogue et les efforts diplomatiques, tant au niveau bilatéral que multilatéral. Parallèlement, il convient de sensibiliser la population aux droits de l'homme et au droit international humanitaire. L'Aide humanitaire de la Confédération continuera d’être active de manière impartiale et indépendante de part et d’autre de la ligne de contact dans l'est de l'Ukraine. De plus, il est important de renforcer les institutions démocratiques au niveau national et infranational (p. ex. les communes) dans les zones contrôlées par le gouvernement. La participation des femmes et des groupes défavorisés aux processus politiques sera en particulier encouragée.

Développement économique durable

Villes durables

La dynamisation d'une croissance économique économe en ressources et respectueuse du climat, ainsi que l'amélioration de la qualité de vie dans les villes sont les principales priorités dans ce domaine d’intervention. La contribution de la Suisse repose sur trois piliers : une meilleure gestion de l'énergie, le développement urbain intégré et l’augmentation de la mobilité durable. Cette approche multidimensionnelle, qui met l’accent sur la promotion de l’économie verte, vise à rendre les villes plus attrayantes à long terme, tant pour la population que pour les investisseurs.

PME et compétitivité

L'objectif principal de ce domaine d’intervention est d’instaurer une croissance économique à large assise, en tenant particulièrement compte du potentiel des petites et moyennes entreprises (PME), ce qui nécessite une meilleure compétitivité et des conditions cadres adéquates. L’engagement suisse, qui se concentre sur les PME du secteur agricole, s’applique à intégrer les produits de ces PME dans des chaînes de valeur durables et à faciliter leur accès aux services financiers. À cet effet, des produits financiers innovants sont par exemple élaborés de concert avec le secteur financier. Dans le même temps, la Suisse soutient les réformes engagées par les autorités nationales compétentes, sur le plan de la législation économique, pour instituer un environnement favorable à la concurrence. 

Santé

L’objectif principal de ce domaine consiste à renforcer la santé de la population ukrainienne, en portant un accent particulier sur les personnes affectées par le conflit. Pour ce faire, il convient d’améliorer la gouvernance dans le secteur des soins de santé, d’accroître la qualité des soins médicaux de base tout en diminuant les coûts. Par ailleurs, la Suisse entend sensibiliser la population ukrainienne à l’importance de prendre soin de sa propre santé en incitant notamment les hommes, les jeunes adultes et les enfants à adopter une meilleure hygiène de vie.

Pour ce faire, la Suisse favorise la participation active de la société civile et encourage le renforcement des communautés à l’échelle locale. Elle contribue à l’amélioration des prestations de santé et au développement des connaissances sur la santé de manière à augmenter l’espérance de vie. L’engagement suisse se focalise par ailleurs sur les régions dans l’est de l’Ukraine et sur les personnes touchées par le conflit. C’est pourquoi il comporte également un volet consacré à la santé mentale.

Santé

Méthode de travail et partenaires

L’engagement suisse est assuré par la DDC, le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), la Division Sécurité humaine (DSH) du DFAE et l’Aide humanitaire de la DDC. La Suisse utilise en outre les moyens dont elle dispose pour gérer les relations extérieures et s’appuie sur sa position au sein d’instances internationales.

Par ailleurs, la Suisse collabore étroitement avec les autorités sur place, avec d’autres pays donateurs et avec des organisations internationales telles que le Fonds monétaire international (FMI). Tous les programmes sont basés sur les principes de bonne gouvernance ainsi que sur ceux de l’égalité des sexes et des différents groupes sociaux et ethniques.

Principaux partenaires de la Suisse en Ukraine:

  • Autorités ukrainiennes à l’échelon national, régional et communal
  • Organisations de la société civile (Danish Refugee Council, GIZ GmbH) et locale
  • Organisations internationales: Société financière internationale (IFC), Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), Fonds monétaire international (FMI), Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Conseil de l’Europe, Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH), Organisation mondiale de la santé (OMS), Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA)
  • ONG et centres de compétence suisses: Skat, Innovabridge, Swiss TPH

Projets actuels

Objet 13 – 24 de 29

Support Reforms and Good Governance in the Health System in Ukraine

01.12.2016 - 31.03.2021

SDC supports the ongoing health reform aiming at tackling the root causes of the poor health status of Ukrainian population. This project leverages and strengthens the impact of a World Bank loan which intends to improve the quality and efficiency of health care services in selected regions.


Energy Efficiency in Municipalities

01.12.2019 - 30.04.2025

SECO supports a project managed by the German Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) aiming at establishing basic municipal energy management and energy planning in smaller Ukrainian cities. These measures improve the energy efficiency and thereby contribute to climate change mitigation in the project cities.


Integrated Urban Development Ukraine II

01.11.2019 - 30.09.2023

SECO supports a project managed by the German Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) aiming at improving the conditions for implementing integrated urban development on national level and at preparing eight cities to the application of integrated urban development concepts in line with European good practice.


UNDP Strenghtening SMEs Business Membership Organisations in Ukraine Phase II

01.11.2019 - 31.12.2023

The project aims to enhance growth and competitiveness of SMEs and strengthen their voice in Ukraine. The project Strengthening SMEs Business Membership Organization Phase II is the continuation of the previous phase implemented in Ukraine between 2015-2018. The project is implemented by UNDP.


IFC: Financial Inclusion for Growth Ukraine

01.11.2019 - 31.12.2023

The Financial Inclusion for Growth Ukraine Project aims to improve access and responsible usage of financial services by the population and SMEs in remote areas and strive for a better financial inclusion (FI) in the country. The project is implemented by the International Finance Corporation.


Quality Food Trade in Ukraine

01.07.2019 - 31.08.2023

The program aims at increasing value addition in domestic and export trade by strengthening product quality and safety as well as trade capacities in the organic and dairy sector in Ukraine.


Organic Trade 4 Development in Eastern Europe

01.01.2019 - 31.12.2023

The program aims at accelerating the market uptake of organic farming in Eastern Europe, Albania, Serbia, and Ukraine, by engaging in a partnership with the Swiss organic sourcing industry for the development of organic exports from the beneficiary countries and by fostering sustainable growth of the organic sector in line with IFOAM's vision 3.0.


IFC Sustainable Cities Platform

01.12.2018 - 30.11.2023

The availability and quality of urban infrastructure and related services constitute an essential basis for enhancing competitiveness, reducing poverty and environmental and climate change impacts.


IFC: Ukraine Residential Energy Efficiency Project Phase III

01.05.2018 - 30.04.2021

The residential housing sector in Ukraine is the most significant end-user of energy. The project aims to reduce energy consumption and promote energy efficiency, fostering sustainable market reforms to facilitate lending for energy efficient modernization.


Global Eco-Industrial Parks Programme

01.01.2018 - 31.12.2023

While it is uncontested that Resource Efficient and Cleaner Production (RECP) methods are an important ingredient for a more sustainable and climate friendly way of production, their broad deployment and effective use has yet to happen.


Global Quality and Standards Programme (GQSP)

01.11.2017 - 30.11.2022

The Global Quality and Standards Programme (GQSP) implemented with UNIDO addresses challenges faced by exporters from developing countries, in particular small and medium-sized enterprises (SME) to meet and prove conformity with market entry requirements/standards, technical regulations and market requirements.


Multi-Country Investment Climate Program

01.01.2017 - 31.12.2024

The Multi-Country Investment Climate Program (MCICP) supports investment climate reform advisory in a total of 20 SECO partner countries. It is implemented by the International Finance Corporation (IFC), a globally recognized leader in this field.

Objet 13 – 24 de 29