Accès à l’alimentation – Action en faveur de systèmes alimentaires durables

L’accès à une alimentation suffisante et adéquate fait partie des droits de l’homme. Or, plus de 800 millions de personnes souffrent toujours de sous-alimentation chronique. La DDC œuvre à différents niveaux pour que tous les êtres humains aient accès à une nourriture suffisante et adéquate.  

Au milieu des étals de fruits, une femme empile des pommes
La DDC s’emploie à favoriser la diversification des systèmes de production et des systèmes alimentaires ainsi que l’accès de tous les êtres humains à des fruits et légumes. © DDC

Priorités de la DDC

La DDC s’engage pour que les besoins des populations en ressources alimentaires soient satisfaits de façon durable À cet effet, elle encourage une agriculture, des marchés et une politique alimentaire qui garantissent l’accès à une alimentation adéquate pour les populations les plus pauvres et défavorisées. Dans son travail, la DDC tient compte de l’ensemble du système alimentaire– «du champ à l’assiette» – ; ce processus pouvant influer sur la disponibilité et la qualité des aliments.

Dans les situations de crises aigües, l’approvisionnement alimentaire direct reste indispensable. Néanmoins, la DDC soutient de plus en plus de projets visant à assurer, sur le long terme, une alimentation durable et équilibrée, notamment en soutenant des marchés fonctionnant localement – l’objectif étant, en cas de crise, de mieux concentrer l’effort d’aide alimentaire en ciblant les populations les plus vulnérables.

La DDC se concentre en particulier sur le rôle des femmes et des jeunes dans l’alimentation et dans la production de denrées alimentaires en favorisant leurs accès aux ressources et à l’éducation. Souvent, les jeunes recherchent des perspectives d’avenir dans l’agriculture ou l’industrie alimentaire, tant en milieu rural qu’en milieu urbain. En proposant une formation solide en agriculture biologique et en soutenant les opportunités de création de commerces de détails alimentaires en ville, la DDC offre de nouvelles perspectives économiques et un renforcement du système alimentaire.

Afin de faciliter l’accès à tous, et plus particulièrement aux populations défavorisées, la DDC est active dans les domaines suivants:

Droit à l’alimentation

La DDC a participé activement à l’élaboration des «Directives volontaires à l’appui de la concrétisation progressive du droit à une alimentation adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale» de l’ONU de 2004, s’impliquant dès lors dans leur mise en œuvre. À la suite de l’adoption de ces directives, plusieurs pays ont adapté leurs politiques, leurs législations et leurs institutions. De plus, la DDC œuvre pour que, par exemple, des organisations de la société civile puissent vérifier l’application de ce droit et signalent aux gouvernements des améliorations possibles.

Alimentation équilibrée

La DDC s’engage pour que tous les êtres humains aient accès non seulement à des produits alimentaires de base en quantité suffisante, mais aussi à une alimentation équilibrée. À cet effet, elle encourage la diversification des systèmes de production agricole et des systèmes alimentaires. Le travail d’information et de sensibilisation, l’éducation, l’accès à l’eau potable, la santé ainsi que des conditions appropriées de transformation et de stockage des denrées alimentaires jouent également un rôle important.

Prévisions et assurances des récoltes

La DDC s’appuie sur de nouvelles technologies, telles que les données satellites obtenues grâce à la technologie radar afin de soutenir les prévisions de récoltes et les micro assurances dans l’agriculture. Les prévisions de récolte, par exemple, permettent de détecter, à l’avance, les crises alimentaires et d’intervenir à temps afin de protéger les populations face aux situations d’urgence et aux périodes de famine. En collaboration avec le secteur privé, la DDC développe des systèmes de micro assurances visant les petits paysans ou des assurances destinées aux pays afin de les protéger, par exemple, contre les inondations et la sécheresse. Ces solutions représentent un outil important pour éviter que les personnes ne s’appauvrissent encore davantage.

Contexte

La faim et la malnutrition constituent de grands défis. Au cours de la période 1992-2015, la proportion des personnes souffrant de la faim est passée de 23 à 12% de la population mondiale. Toutefois, selon les chiffres de l’ONU, près de 821 millions de personnes souffraient encore de malnutrition chronique en 2017.

Pendant les 1000 premiers jours de vie, une alimentation suffisante et riche en nutriments est essentielle car les carences à ce stade de l’enfance peuvent laisser des séquelles durables. Selon le Rapport sur la nutrition mondiale 2018, plus de 240 millions d’enfants de moins de cinq ans sont en situation de malnutrition chronique ou aigüe et plus de 2 milliards de personnes souffrent de carences en vitamines ou en minéraux. Pour remédier à ces déficits nutritionnels, il est possible d’enrichir les aliments en micronutriments mais il serait plus judicieux de faciliter l’accès de ces personnes à une gamme plus large d’aliments en diversifiant davantage la production agricole.

Le droit à une alimentation adéquate est inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. L’article 11 du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC) lui a conféré une valeur juridique contraignante. Le PIDESC est entré en vigueur en Suisse en 1992.

Afin d’améliorer les systèmes alimentaires à l’échelle mondiale, la DDC fait notamment appel à la capacité d’innovation des universités et des entreprises privées suisses dans le cadre de partenariats qui vont de la recherche sur les systèmes agricoles durables au développement et à l’application de solutions technologiques, en passant par l’élaboration scientifique d’expériences pratiques dans l’industrie alimentaire. La DDC contribue à la diffusion de ces innovations par le dialogue politique international en s’appuyant sur sa propre expérience de plusieurs décennies, sur celles des organisations non gouvernementales suisses œuvrant pour des projets agricoles ainsi qu’en collaborant avec des organisations paysannes.

Documents

Projets actuels

Objet 25 – 36 de 227

RBCM - Solidar Suisse Resilience Building in Central Mozambique

01.12.2021 - 31.03.2023

After having provided emergency relief and recovery support (response to Idai 2019, Chalane 2020, Eloise 2021), Solidar Suisse is assisting climate change and conflict related displaced persons and host communities in Central Mozambique with durable solutions mainly in the sectors of water, sanitation and hygiene (WASH), housing, and agricultural production, thus increasing resilience and enabling the beneficiaries to resume a normal life.


Enhanced resilience of viticulture in Abkhazia

01.12.2021 - 30.11.2026

A vast area in Abkhazia was contaminated by the explosion of an ammunition warehouse in 2017. Clearance efforts supported by international experts are about to be completed, enabling the restoration of the land for agricultural purposes. Endemic grape varieties will be reintroduced fostering biodiversity and resistance to disease. Growers’ resilience to climatic and economic shocks will be enhanced by setting a sector association and training in advanced agricultural practices.


RAPID+ The Kenya Arid Lands Partnership for Integrated Development Plus

01.11.2021 - 31.10.2026

Pastoralist communities in the Arid and Semi-Arid Lands (ASAL) have for a very long time adapted to the harsh environments to derive livelihoods (mainly livestock). Communities in the ASALs are facing multiple pressures of climate change, degraded natural resources and conflicts. This program supports the historically marginalised and under-developed pastoralist communities in Northern Kenya to access safe, reliable and affordable Water and manage their rangeland ecosystem sustainably.  


BIOREST - Appui au développement d’une agriculture biologique durable et résiliente dans un contexte de changement climatique en Tunisie

01.11.2021 - 31.10.2025

A travers cette l’intervention, la Suisse consolide les efforts du gouvernement tunisien pour la résilience au changement climatique en accompagnant le développement des systèmes d’agriculture biologiques appliquant les principes de l’agriculture intelligente face au climat. L’appui portera sur les axes de la production végétale et animale, l’encadrement des acteurs et le système de contrôle de l’agriculture biologique. L’approche territoriale adoptée consolide la résilience alimentaire et environnementale des régions ciblées et de la Tunisie.


Enabling development through landmine clearance in the Sengwe Wildlife Corridor

01.11.2021 - 31.10.2023

Switzerland will contribute to achieve Zimbabwe’s 2025 landmine-free deadline by supporting a demining operation in the Sengwe Wildlife Corridor. The project implemented by APOPO seeks to return 84% of the remaining suspected contaminated area to local communities which will be used for agricultural development, ecotourism, and conservation, as well as to provide mine risk education so that food security is enhanced, general wellbeing is improved, and accidents are avoided.


PREPAS - Programme de Renforcement de l’élevage pastoral au Tchad

01.10.2021 - 31.12.2026

Le Batha, le Wadi Fira et l’Ennedi sont des provinces sahéliennes soumises à l’avancée du désert et à l’irrégularité pluviométrique. L’élevage pastoral y est la principale activité économique. La Suisse appuie un programme de renforcement de l’élevage pastoral qui contribue à une gestion durable des ressources, à la prévention des conflits, et à l’amélioration de l’offre de services aux éleveurs. Ce programme impulse des opportunités économiques aux jeunes limitant la migration vers la Libye ou les zones aurifères marquées par l’insécurité et le banditisme.


Programme de Relance Economique et réduction de la pauvreté en réponse aux effets du Covid-19 dans la région des Grands Lacs

01.10.2021 - 31.12.2024

Dans les Grands Lacs, la Covid-19 a perturbé les systèmes économiques et sociaux faisant basculer un nombre important de personnes à faible revenu dans la pauvreté. Par ce programme, la Suisse entend contribuer à relancer l’activité des opérateurs économiques locaux, avec un accent particulier sur les micro, petites et moyennes entreprises, en mettant à leur disposition des fonds de garantie. La valeur ajoutée est que la Suisse donnera une attention particulière aux initiatives de commerce transfrontalier régionaux. 


Strengthening livestock sector in Arid and Semi-Arid Lands (ASAL) Counties of Kenya

01.10.2021 - 30.04.2024

Around 60% of the population in the arid and semi-arid lands of Northern Eastern Kenya Counties live in abject poverty and are almost entirely dependent on livestock production for their livelihoods in an environment that is characterized by droughts and resource based conflicts. This programme will support these Counties to enhance livestock production by strengthening key factors such as fodder production, animal health, etc. and by strengthening the institutions to more effectively deliver relevant services and reduce conflicts. 


Sustainable and Inclusive Balanced Regional Development

01.10.2021 - 30.09.2025

The level of development among the 8 regions in North Macedonia is highly unequal. This misbalance directly affects the wellbeing of citizens living in less developed areas. SDC supports North Macedonia by working on the country system, to improve the national legal framework for planning, monitoring and evaluation of balanced regional development (BRD) ensuring greater allocation of funds for BRD, hence improving the living conditions for all citizens, especially in the underdeveloped regions.


PAAS - Project to Support Sustainable Agriculture in Cuba

15.07.2021 - 15.07.2023

The phase 3 of PAAS proposes the consolidation of a methodology for the application and scaling up of the value chain management model. It includes elements of circular economy, climate-smart agriculture and agro-ecological certification in 11 municipalities and 5 chains (cassava, broiler chicken meat, small livestock, fruit trees and vegetables). The project expects to have an impact on agricultural public policies by incorporating the model into the guidelines of the prioritized national agricultural programs.


Rural Resilience in Southern Africa / R4 Initiative

01.07.2021 - 30.06.2025

The R4 Rural Resilience Initiative for Southern Africa enables smallholder farmers’ adaptation to climate risk through improved resource management, insurance, livelihoods diversification, microcredit and savings. Through R4, Switzerland has become a credible and trusted partner in resilience building and its learnings have fed into policy dialogue. The emphasis of this final phase is on strengthening government and private sector, as well as the gender approach.  


Partnership for Forestry and Fisheries (PaFF): Support to Forestry and Fisheries Communities in Cambodia

01.07.2021 - 30.06.2023

The final phase of the Partnership for Forestry and Fisheries is implemented by four NonGovernmental Organisations led by the Center for Forests and People - RECOFTC. It will support rural communities in managing their natural resources in four provinces. With SDC`s contribution and inclusive development, the communities’ economic, social and cultural rights will be enhanced through funding opportunities that improve their livelihoods and increase resilience to natural shocks.  

Objet 25 – 36 de 227

Objet 1 – 12 de 40

RBCM - Solidar Suisse Resilience Building in Central Mozambique

01.12.2021 - 31.03.2023

After having provided emergency relief and recovery support (response to Idai 2019, Chalane 2020, Eloise 2021), Solidar Suisse is assisting climate change and conflict related displaced persons and host communities in Central Mozambique with durable solutions mainly in the sectors of water, sanitation and hygiene (WASH), housing, and agricultural production, thus increasing resilience and enabling the beneficiaries to resume a normal life.


COVID-19 Prevention and Resilience

01.07.2021 - 30.06.2023

The second wave of the COVID-19 virus has affected Bangladesh more intensely than the initial phase, impeding socioeconomic recovery and reiterating the importance of resilience building. This programme aims at engaging communities to curb the further spread of COVID-19 and enhancing socioeconomic resilience. Drawing upon Switzerland’s long-standing experience in providing rapid response and working on inclusive and sustainable development, it focuses on the disadvantaged segments of the population. 


Rural Resilience in Southern Africa / R4 Initiative

01.07.2021 - 30.06.2025

The R4 Rural Resilience Initiative for Southern Africa enables smallholder farmers’ adaptation to climate risk through improved resource management, insurance, livelihoods diversification, microcredit and savings. Through R4, Switzerland has become a credible and trusted partner in resilience building and its learnings have fed into policy dialogue. The emphasis of this final phase is on strengthening government and private sector, as well as the gender approach.  


Programme de renforcement de la résilience des ménages pastoraux et agropastoraux face aux crises climatiques et à l'insécurité (RESILIA) Phase 1

01.06.2020 - 31.12.2024

la DDC contribue au renforcement de la résilience de plus de 700’000 personnes dont les déplacées internes, affectées par la crise sécuritaire et les changements climatiques au Burkina Faso. Se basant sur la riche expérience de la Suisse dans l’élevage pastoral au Sahel, le programme va soutenir les pasteurs et agropasteurs pour que leur pratique d’élevage et moyens de subsistance s’adaptent aux défis climatiques et améliorent leurs conditions de vie tout en favorisant la paix au Burkina Faso.


COVID-19 Preparedness and Relief

01.06.2020 - 31.05.2022

The proposed interventions support the Government of Bangladesh in its efforts to fight against the further spread of COVID-19 and to address the socio-economic consequences for the Bangladeshi people, in particular for disadvantaged groups. Access to information, provision of safe water and food or cash support are among the key outputs. The long-standing experience of Switzerland and its implementing partners in various sectors of public life and trusted relationships with national and local governments add value to the intervention.


Réponse à la crise alimentaire en Afrique de l’Ouest dans le cadre du COVID19

01.06.2020 - 31.12.2022

La  soudure de juin à septembre 2020 s’annonçait déjà très difficile au plan alimentaire pour les populations de l’Afrique de l’Ouest. La crise liée au COVID19 les plonge immédiatement dans une crise alimentaire particulièrement grave. La DDC soutient d’une part, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) pour fournir des vivres aux populations et d’autre part, le Réseau d’éleveurs Billital Maroobe (RBM) pour apporter assistance aux populations pastorales et renforcer leur résilience.


SDC BRAC Social Cohesion Fund for Cox’s Bazar District

01.04.2020 - 30.09.2024

This fund strengthens social cohesion in Cox’s Bazar by mitigating the negative consequences of the refugee influx on the most vulnerable segments of the local population. It will strategically upscale projects of BRAC, the biggest Bangladeshi NGO, through a series of medium-term contributions, adapted to the volatile context and emerging needs. The first two projects will support over 60’000 poor people to claim their rights and obtain legal redress and place 4’500 poor people in gainful employment. The intervention complements the engagement of Swiss Humanitarian Aid.


SomReP - Somalia Resilience Program

01.04.2020 - 31.03.2023

In the fragile and conflict affected context of Somalia, SDC’s contribution to the Somalia Resilience Programme Consortium enables pastoral, agro-pastoral, displaced persons and peri-urban poor to increase their ability to prepare for, adapt to and live through shocks without eroding their productivity or assets. Focusing on capacity building, livelihood diversification and the elaboration of community-based early warning systems, this initiative is complementary to ongoing efforts of government of Somalia and international community to build resilience of communities to climate shocks.


Mercy Corps - Building Resilience in Conflict-Affected Communities (BRAC)

01.02.2020 - 28.02.2023

South Kordofan is one of the areas in Sudan were the armed conflict is temporarily halted, but not yet solved, and many communities are still suffering from its consequences. These communities are hosting significant numbers of IDPs and refugees from war torn South Sudan, who share the very limited available resources. The project aims at increasing the resilience of female and male members of vulnerable households to economic, social and climate related shocks through improved access to gender responsive basic services and increased agricultural production.


UNHAS - Amélioration de l'accès aux bénéficiaires au Mali

09.12.2019 - 31.12.2020

Face à l'insécurité dans de nombreuses régions du Mali, seul le service aérien humanitaire des Nations Unies (UNHAS) permet d'accéder aux populations et de ne laisser personne pour compte grâce à un transport sûr et rapide d'acteurs humanitaires et de développement (nationaux/internationaux) et de l'assistance. Cette contribution à UNHAS garantit le suivi-évaluation des programmes suisses, favorise le développement socio-économique des régions et assure le dialogue avec les partenaires sur place.


CMR : DRC Réponse protection Adamaoua

16.05.2019 - 30.04.2020

Avec cette contribution au projet de DRC, la DDC poursuit son engagement à la protection des populations affectées dans la région de l'Adamaoua à l'est du Cameroun (frontière RCA), par le renforcement de l'environnement protecteur et l'amélioration des moyens d'existence des communautées et des individus les plus vulnérables ; tout en réduisant l'exposition aux risques de protection des enfants en améliorant leur accès à l'éducation. 


OVCI - Improving nutritional condition of most vulnerable groups in Juba

01.03.2019 - 30.04.2021

Malnutrition among children and other vulnerable groups remains worse as a result of the prevailing food insecurity situation in South Sudan. According to the 2019 Humanitarian Response Plan (HRP) for South Sudan, some 1.8 million people – the majority of which are children under five years - face malnutrition. Through this project, Volunteers Organization for International Co-operation (OVCI) intends to address malnutrition of vulnerable children, pregnant and lactating mothers and other destitute persons in Juba County by improving their dietary intake.

Objet 1 – 12 de 40