ACF Réponse intégrée MAS Bangui 2016-17

Projet terminé

Par son appui financier au projet d’ACF de réponse intégrée préventive et curative face à la sous-nutrition aiguë sévère sur Bangui et sa périphérie en période post-crise, la DDC souhaite contribuer à la réduction de la mortalité infantile par un renforcement de la prise en charge de la malnutrition aiguë sévère dans la ville de Bangui et les districts sanitaires de Begoua et Bimbo, et pallier aux défaillances du système sanitaire.

Pays/région Thème Période Budget
Centrafricaine, République
Aide humanitaire & RRC
Conflit & fragilité
Santé
Conflict prevention and transformation
Assistance matérielle
Conseil psychosocial (till 2016)
Système de santé primaire
01.03.2016 - 31.03.2017
CHF  550’000
Contexte

Les indicateurs de santé en RCA étaient déjà parmi les moins performants du monde avant la crise. Selon l’enquête nutritionnelle de 2014, le taux de sous-nutrition aiguë globale est estimé au niveau national à 6,6%, le taux de sous-nutrition aiguë sévère à 1,9%, et le taux de la malnutrition chronique (retard de croissance) est à 40,8% ce qui est très élevé. De nombreux cas de patients en détresse psychologique ont été observés depuis le début de la crise de 2012 dans les unités de traitement nutritionnelle thérapeutique. Une des principales conséquen-ces de la malnutrition chez un enfant est un retard du développement et une atteinte des capacités cognitives et intellectuelles qui perdurent au moins jusqu’à l’adolescence. Les ateliers de santé mentale et pratique de soin visent à renforcer les connaissances et compétences des accompagnants sur les bonnes pratiques de soin infantiles, afin de prévenir et limiter les retards de développement.

Objectifs

Contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité infantile par un renforcment de la prise en charge de la manutrition aiguë sévère (MAS) dans la ville de Bangui et de sa périphérie.

Groupes cibles
  • Les enfants MAS pris en charge sans et avec complication,
  • Le personnel de santé ou relais communautaires formés
  • Les accompagnants des patients participants aux ateliers santé mentale et pratique de soin (SMPS)
  • Les personnes de la communauté bénéficiant des groupes de psychoéducation
Effets à moyen terme

La sous-nutrition aiguë est prévenue et traitée parmi la population de la ville de Bangui et sa périphérie, et la résilience psychologique est renforcée.

Résultats

Principaux résultats attendus:  

  • La surveillance nutritionnelle et la prise en charge de la MAS sont renforcées dans les structures sanitaires de la ville de Bangui (RS7) et dans les districts sanitaires de Bimbo et Bégoua (RS1)
  • Le traitement de la MAS est amélioré et les conséquences négatives sur le développement infantile sont limitées à travers le renforcement des pratiques de soins positives et l’appui aux personnes en souffrance psychosociale
  • Les mécanismes de résilience psychosociaux des populations sont renforcés à travers un soutien aux personnes les plus vulnérables


Principaux résultats antérieurs:  

Les indicateurs de performance de janvier à octobre 2015 au centre pédiatrique de Bangui appuyé par ACF (prise en charge d’enfants MAS avec complications médicales), sont nettement au-dessus des standards Sphère. Taux de guérison de 87.8%, de décès de 6.6% et d’abandon de 5.6%.


Direction/office fédéral responsable DDC
Crédit Aide humanitaire
Partenaire de projet Partenaire contractuel
ONG internationale ou étrangère
  • Action contre la Faim


Autres partenaires

Department of Foreign Affairs, Trade and Development

Coordination avec d'autres projets et acteurs

Médecins du monde qui travaille dans certains mêmes centres de santé que ACF.

UNICEF et PAM

Budget Phase en cours Budget de la Suisse CHF    550’000 Budget suisse déjà attribué CHF    550’000 Projet total depuis la première phase Budget y compris partenaires de projet CHF   550’000
Phases du projet Phase 2 01.06.2017 - 31.03.2018   (Completed)

Phase 1 01.03.2016 - 31.03.2017   (Completed)