Stabilisation des communautés tchadiennes à forte concentration de migrants de retour de Libye

Progetto concluso

La crise libyenne a provoqué dès 2011 le retour dans leur pays de 130'000 Tchadiens, occasionnant d’importantes tensions sociales et une aggravation des conditions de vie déjà très précaires dans les zones d’accueil. Le projet mis en œuvre par l’OIM a pour objectif de faciliter la stabilisation dans les trois régions du nord du Tchad (Borkou, Ennedi et Tibesti) de 50 communautés (125'000 bénéficiaires) à haute concentration de migrants de retour de Libye, par la planification et la mise en œuvre conjointe de micro projets locaux par les migrants et leurs communautés d’accueil.

Paese/Regione Tema Periodo Budget
Ciad
Conflitto & fragilitá
Migrazione
Impiego & sviluppo economico
Prevenzione dei conflitti
Migrazione in generale (aspetti relativi allo sviluppo e partenariati)
Migrazione della manodopera
01.01.2013 - 31.05.2015
CHF  2’844’000
Contesto

La crise Libyenne de 2011 a provoqué un retour massif dans leurs communautés d’origine de migrants tchadiens ayant vécu plusieurs années en Libye, souvent comme travailleurs non qualifiés. Leur retour a un effet déstabilisateur important sur les communautés d’accueil (tensions pour l’accès à des ressources/services rares, difficultés pour s’adapter aux conditions de vie extrêmement précaires), qui se trouvaient déjà dans une situation très difficile encore aggravée par la crise en Libye (plus de remittances, réduction de l’activité économique). Le gouvernement tchadien, avec l’OIM, a dans un premier temps apporté une aide d’urgence à ces migrants retournés de Libye et souhaite maintenant que l’OIM soutienne leur réintégration au sein de leurs communautés. Un projet spécifique d’appui aux trois régions du Nord a été soumis au financement de la Coopération suisse en complément de deux autres projets de réintégration des retournés financés par la coopération allemande.

Obiettivi

Les communautés tchadiennes des zones à forte concentration de migrants de retour de Libye sont stabilisées dans les trois régions nord grâce à l’établissement de processus de planification et de mise en œuvre conjointe de micro projets locaux par les migrants et leurs communautés d’accueil (« divi-dendes de stabilisation » ou appuis à la réintégration).

Gruppi target
  • 50 communautés d’accueil d’environ 2'500 habitants, soit 125'000 bénéficiaires.
  • Les populations de migrants retournés de Libye présentes dans ces 50 communautés (nombre à préciser lors de l’établissement de la ligne de base).

 

Effetti a medio termine
  1. La discrimination vis-à-vis des migrants retournés de Libye a diminué de manière significative et les communautés se perçoivent comme une entité unie
  2. Les structures participatives de prise de décisions basées sur un dialogue inclusif sont fortement soutenues au sein des communautés.
  3. La cohésion sociale et la solidarité ont augmenté au sein des communautés du fait des efforts communs et d’une plus grande interaction sociale pour la réalisation des microprojets

 

Risultati

Risultati fasi precedenti:  

 

 


Direzione/Ufficio responsabile DSC
Credito Cooperazione allo sviluppo
Partner del progetto Partner contrattuale
Altre organizzazioni internazionali
  • Organizzazione internazionale per la migrazione


Budget Fase in corso Budget Svizzera CHF    2’844’000 Budget svizzero attualmente già speso CHF    2’792’689
Fasi del progetto

Fase 1 01.01.2013 - 31.05.2015   (Completed)