Visite officielle du président sénégalais Macky Sall en Suisse

Media release, 20.03.2017

Le lundi 20 mars 2017, le président du Sénégal, Macky Sall, a effectué la première visite officielle en Suisse depuis 2001 d’un chef d’État sénégalais. La présidente de la Confédération, Doris Leuthard, a reçu le Président Sall avec les honneurs militaires à la résidence du Lohn, à Kehrsatz (BE). Les relations économiques entre les deux pays, les échanges dans le domaine de la formation, la coopération en matière d’économie et des droits de l’homme ainsi que la collaboration à l’échelon international ont été au centre des entretiens officiels.

Visite officielle du président sénégalais Macky Sall en Suisse
© Keystone

Du côté suisse, le conseiller fédéral Didier Burkhalter a également pris part aux entretiens ; la délégation sénégalaise comprenait, outre le Président Sall, le ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye, le ministre de l’Économie et des Finances Amadou Ba, la ministre Khoudia Mbaye, responsable de la Promotion des investissements, le ministre de la Justice Sidiki Kaba ainsi que le ministre de la Formation professionnelle Mamadou Talla et le ministre des Sports Matar Ba.

Les délégations ont abordé les thèmes autour desquels les deux pays entendent approfondir leur collaboration à l’échelon international, à savoir la politique de l'eau et de la paix, la prévention de l’extrémisme violent et le système judiciaire mondial. Tant le Sénégal que la Suisse sont États parties au Statut de Rome, qui a donné naissance à la Cour pénale internationale (CPI), dont le siège est à La Haye. Les deux parties ont confirmé leur appui à la justice pénale internationale.

Les relations économiques et des questions de formation et de recherche ont constitué autant d’autres points importants inscrits à l’agenda. Le Sénégal s’intéresse notamment au système de formation duale, un domaine dans lequel la Suisse s’est engagée depuis un certain nombre d’années déjà. Les relations économiques s’intensifient peu à peu. Vu du Sénégal, la Suisse compte parmi ses principaux partenaires commerciaux européens, derrière la France et l’Espagne. La Suisse achète la totalité de la production industrielle d’or du Sénégal ; dans ces conditions, la coopération naissante entre les deux pays dans le domaine des droits de l’homme et de l’économie a été saluée.

Les deux parties ont en outre pour objectif d’activer davantage leur coopération en matière de justice des mineurs et de migration. De même que la Suisse, le Sénégal prend part aux processus de Rabat et de Valette concernant la politique des migrations entre l’Afrique et l’Europe. La situation politique et sécuritaire en Afrique de l’Ouest a également été abordée, notamment dans le contexte du changement de pouvoir en Gambie, voisine du Sénégal. Le conseiller fédéral Didier Burkhalter  a félicité le Président Sall du rôle constructif joué par son pays en faveur de la paix et de la stabilité en Afrique de l’Ouest et plus particulièrement de la solution de la crise gambienne.

Mardi 21 mars, le Président Sall prendra part au 5e Forum des grandes entreprises africaines et rencontrera le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann, chef du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche, en marge de cette manifestation organisée à Genève.

Des relations amicales de longue date

Le Sénégal compte parmi les pays africains qui ont connu depuis leur indépendance des passations de pouvoir pacifiques et légitimées démocratiquement. En décembre et janvier, le Sénégal a contribué, comme membre de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à ce que le président élu de la Gambie voisine, Adama Barrow, ait pu entrer en fonction.

La Suisse a disposé d’une représentation au Sénégal dès 1928. Depuis 1961, cette représentation a rang d’ambassade, chargée de nos relations avec six États d’Afrique de l’Ouest. Le Sénégal et la Suisse sont encore liés notamment par leur appartenance commune à la Francophonie.


Further information:

DFAE: Relations bilatérales Suisse–Sénégal


Address for enquiries:

DETEC, Service de presse, +41 58 462 55 11


Publisher:

Département fédéral de l
Département fédéral des affaires étrangères