Contribution de la DDC à l’appui conjoint des PTF au Secrétariat du Groupe Exécutif de Coopération (GEC), ex Pool Technique


Le Secrétariat exécutif du Groupe Exécutif de Coopération (SEG) est un instrument commun des bailleurs de fonds dont la tâche est de soutenir leurs efforts de rendre l’aide au développement plus efficace. La contribution de la Suisse vise à rendre l’engagement des partenaires techniques et financiers (PTF) plus sensible au contexte fragile et vulnérable du Mali par une meilleure coordination, l’application d’approches de travail communes et le renforcement du dialogue politique de haut niveau.

Pays/région Thème Période Budget
Mali
Governance
Gestion des finances publiques
01.07.2019 - 31.12.2021
CHF 300'000
Contexte Le Mali est confronté à plusieurs défis majeurs (sécuritaire, bonne gouvernance, promotion d’une croissance durable et inclusive, accès aux services publics de base de qualité) que la communauté internationale doit prendre en compte dans son accompagnement au relèvement du pays. Pour adresser ces défis, le Mali a adopté le Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (CREDD 2019-2023). Le Gouvernement du Mali (GdM) et les PTF se sont donnés un agenda sur la nécessaire mobilisation de l'ensemble des acteurs dans le cadre d'un processus inclusif de pilotage et de validation d'un cadre unique de référence pour s’assurer que la coopération au service du développement ait un impact. Pour mieux l’appuyer dans ces défis, les bailleurs de fonds – munis d’un secrétariat commun, le SEG - doivent veiller à ce que leur aide soit encore plus efficace et surtout mieux adaptée au con­texte fragile et vulnérable du Mali.
Objectifs Améliorer l’efficacité de l’aide , pour le bénéfice des populations les plus pauvres du Mali, en particulier les femmes et les enfants
Groupes cibles
  • En premier lieu les PTF
  • En second lieu le gouvernement du Mali et les organisations de la société civile
Effets à moyen terme
  • L'axe de travail 1 concerne le suivi de la mise en œuvre du Code de Conduite pour la Concertation (Triple C) qui réunit les principes de travail de PTF.
  • L'axe de travail 2 porte sur l'appui aux mécanismes de concertation des PTF et aux cadres conjoints de coordination Gouvernement-PTF.
  • L'axe de travail 3 est relatif à l'appui à la transparence et la prévisibilité de l'aide.
Résultats

Principaux résultats attendus:  

  • Les PTF, le Gouvernement du Mali et les organisations de la société civile disposent de mécanismes et de dispositifs de concertation renforcés et sensibles aux conflits.
  • Les PTF ont une appréciation commune du contexte du Mali y incl. un dispositif de monitorage et échangent sur les modalités d’aide pour une gestion sensible aux différentes fragilités et vulnérabilités.
  • L’Agenda 2030, le « Grand Bargain » et les engagements internationaux pertinents sous-tendent le travail du GEC grâce à l’entremise du SEG.


Principaux résultats antérieurs:   L'élaboration du projet du SEG est intervenue dans un contexte marqué par la redéfinition du mandat de son précurseur à travers l'exploitation des résultats i) de l'enquête légère (2016) réalisée par une commission de membres du Groupe Exécutif de Coordination (GEC), ii) du diagnostic organisationnel (2017), iii) du groupe de travail mis en place (juillet 2017) en vue de faire du SEG «un secrétariat léger, un gestionnaire efficace des informations et une entité au service du GEC et de la Troïka [élargie]».


Direction/office fédéral responsable DDC
Crédit Coopération au développement
Partenaire de projet Partenaire contractuel
Organisme des Nations Unies (ONU)
  • Programme des Nations Unies pour le développement


Autres partenaires
  • Allemagne
  • Canada
  • Espagne
  • États-Unis
  • Luxembourg, Suède
  • Union européenne
Budget Phase en cours Budget de la Suisse CHF   300'000 Budget suisse déjà attribué CHF   190'000 Budget y compris partenaires de projet CHF   4'780'000