Mozambique

Au Mozambique, la coopération suisse au développement s’articule autour de trois axes: le développement économique, la santé et la gouvernance. La Suisse soutient des projets locaux, principalement dans les trois provinces septentrionales de Cabo Delgado, Niassa et Nampula. Sur le plan national, elle s’engage activement en faveur du dialogue politique, dans le but de lutter contre la pauvreté et de promouvoir la transition politique et économique.

Carte du Mozambique
© DFAE

Le Mozambique est l’un des pays les plus pauvres de la planète. Aujourd’hui encore, plus de la moitié de sa population vit en dessous du seuil de pauvreté et le budget national dépend toujours largement de l’aide extérieure. Plus de 80% des habitants sont tributaires d’une agriculture paysanne, particulièrement vulnérable aux catastrophes naturelles. L’épidémie de sida reste en outre un obstacle majeur au développement. Le Mozambique devrait cependant connaître un important essor dans le secteur des matières premières. La croissance économique soutenue de ces dernières années, qui a atteint plus de 8%, a enregistré un fort ralentissement en 2016 en raison de la crise de la dette (3,7%). À long terme, le Mozambique fera cependant partie des économies les plus florissantes d’Afrique.

La Suisse est active au Mozambique depuis 1979. L’objectif premier de la coopération suisse au développement consiste à aider ce pays à réduire la pauvreté et à mener avec succès sa transition vers une société inclusive sur les plans politique et économique. À l’échelle nationale, la Suisse s’engage activement en faveur du dialogue politique et soutient le gouvernement dans les réformes institutionnelles qu’il mène dans différents secteurs.

Au niveau décentralisé, elle travaille avec la population locale. La nouvelle stratégie de coopération 2017 – 2020 prévoit une concentration de l’aide sur trois provinces septentrionales ainsi que sur les domaines de la bonne gouvernance, de la santé et du développement économique. La Suisse a renforcé, dès 2016, son engagement dans le processus de paix sur les plans financier, logistique et technique. Depuis 2017, elle préside en outre le groupe de contact international chargé de soutenir ce processus. À la suite des deux cyclones de 2019, la Suisse a fourni rapidement une aide humanitaire substantielle sous forme d’actions directes dans le domaine de l’approvisionnement en eau potable.

Santé

Renforcement du système de santé et prévention des maladies

Au niveau national, la Suisse soutient l’approche sectorielle du gouvernement; il s’agit d’un conseil technique et financier à la mise en œuvre d’une réforme unique et globale dans le secteur de la santé. Au niveau décentralisé, elle se mobilise en faveur d’une amélioration des services de santé et d’approvisionnement en eau. Elle encourage en outre la population à dialoguer avec les autorités et à exiger que ces dernières fassent preuve de transparence et rendent des comptes sur les dépenses publiques en matière de santé. Dans la province de Cabo Delgado, la Suisse a contribué à ce que le nombre de naissances en milieu médicalisé augmente de 66% (2010) à 88% (2018). Grâce à la contribution de la Suisse, jusqu’à 60’000 personnes par an bénéficient d’un nouvel accès à l’eau potable dans les provinces de Niassa et de Cabo Delgado.

Santé

Développement économique

Réduction de la pauvreté et croissance économique pour tous

Dans le corridor de Nacala, la Suisse soutient de petites entreprises, généralement des paysans, dans leurs efforts pour renforcer les chaînes de valeur, et s’emploie activement à promouvoir le micro-financement afin d’assurer un meilleur accès aux services financiers. Du fait de l’amélioration durable des chaînes de valeur agricoles, obtenue principalement grâce à la participation du secteur privé, les revenus de plus de 23’000 petits fermiers ont augmenté de 70% en moyenne en l’espace de quatre ans. Les bénéficiaires de petits prêts au titre d’activités d’inclusion financière sont compris dans ce pourcentage.

Le SECO complète l’engagement de la DDC par des conseils techniques visant à stimuler l’économie globale.

Développement du secteur privé et services financiers

Gouvernance

Décentralisation et renforcement des capacités

La décentralisation rendue possible par le processus de paix est encouragée par la Suisse. Elle crée les conditions propices à la mise en place d’un système de décentralisation plus cohérent, préalable essentiel pour renforcer la stabilité politique et l’intégration. D’une part, la Suisse soutient les gouvernements locaux dans leurs efforts pour rendre les processus budgétaires et de planification efficaces et participatifs et, d’autre part, elle permet à la société civile de revendiquer plus de transparence et de redevabilité au niveau local et national. La Suisse se mobilise dans le domaine des droits fonciers et dans celui de l’utilisation et de l’extraction de ressources naturelles. Le renforcement du dialogue et de la collaboration concrète entre le gouvernement local, la société civile et le secteur privé favorise les investissements de ce dernier et la population reçoit la part, prescrite par la loi, des bénéfices réalisés grâce à l’utilisation des terres ou des ressources naturelles.

Un nouveau programme de lutte contre la corruption mis en place par la DDC renforce depuis 2019 les capacités du bureau du procureur général en matière de lutte contre la corruption et la criminalité économique ainsi que la restitution de valeurs patrimoniales d’origine illicite.

Plaidoyer et bonne gouvernance

Histoire de la coopération

Soutien de la Suisse en temps de paix et de guerre

Les racines de la coopération suisse avec le Mozambique remontent à 1880, lorsque des missionnaires suisses y généralisèrent l’accès à l’éducation primaire. La coopération au développement formelle débuta néanmoins en 1979, peu après l’accession du Mozambique à l’indépendance et à l’aube d’une guerre civile dévastatrice qui dura 16 ans.

Les premiers projets de la DDC mettaient l’accent sur l’eau, la santé et le développement rural. Durant le processus de paix, la Suisse a grandement contribué à la démobilisation et à la réhabilitation du pays dévasté par la guerre. Depuis la signature de l’accord de paix de 1992, elle a renforcé son aide au Mozambique en se concentrant sur le développement économique, la santé et l’eau en incluant  l’assainissement, la gouvernance et le renforcement de la société civile.

Coopération multilatérale

La Suisse coopère p. ex. avec l’UNICEF dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, avec la Banque mondiale, l’OMS, le FNUAP et l’UNICEF dans le secteur de la santé, ou avec le PNUD pour promouvoir la décentralisation.

Thèmes transversaux

Égalité entre sexes et VIH/sida

Dans tous ses projets, la Suisse s’engage en faveur d’une égalité entre les sexes, en appliquant une politique cohérente en la matière. Par son travail de sensibilisation, elle encourage en outre la prévention et la protection contre le VIH/sida.

Partenaires

  • ONG suisses: Helvetas, Swisscontact, Solidar Suisse et Solidarmed
  • Ministères, autorités de province et de district
  • Organisations non gouvernementales et de la société civile mozambicaines, p. ex. Centro de Integridade Publica, Instituto de Estudios
  • ONG internationales: p. ex. Netherlands Development Organisation, Concern Universal
  • communauté de donateurs (G19)

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 27

Mozambique: moins de maladies grâce à un meilleur système d’approvisionnement en eau et d’assainissement

Une villageoise de la province de Niassa, dans le nord du Mozambique, actionne une nouvelle pompe manuelle. Elle est entourée par un groupe de personnes.

01.01.2018 - 31.12.2021

Dans la région pauvre du nord du Mozambique, de nombreuses personnes tombent malades à cause des conditions précaires prévalant dans le domaine de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement. La DDC soutient la population et les autorités compétentes dans leurs efforts pour améliorer la situation. Objectif du projet: améliorer les conditions de vie d’un demi-million de personnes et réduire ainsi la pauvreté.

Pays/région Thème Période Budget
Mozambique
Santé
Renforcement des systèmes de santé
SANTE
Politique de la santé et gestion administrative

01.01.2018 - 31.12.2021


CHF 7'445'000



Projet planifié

Anti-corruption and Accountability

01.01.2024 - 31.12.2030

Corruption is a politically sensitive issue in Mozambique. Fostering an environment of good governance and deterring corrupt practices requires a commitment from stakeholders at all levels. This programme aims to leverage Switzerland’s high level of trust and credibility in the local context to forge constructive coalitions between government, the judiciary, civil society and the private sector. The overall goal is to reduce the negative impact of corruption on development in Mozambique.


Projet planifié

FutureLife-Now!

01.01.2023 - 31.12.2030

‘FutureLife now! enhances primary HIV prevention and support treatment among young people. It will operate through schools and education systems and create synergies with health and climate change in line with Agenda 2030 and the goal to end the AIDS epidemic by 2030. SDC’s longstanding commitment, acknowledged by SADC[1] Member States, is unique. It offers a distinct comparative advantage over short-term programs and is a prerequisite for systemic and positive behavioral change.

[1] Southern African Development Community (SADC)


Projet planifié

Civil society for social cohesion in Mozambique

01.01.2020 - 31.12.2030

Despite the positive developments in the peace process, rising inequalities, shrinking space for civil society and new emerging conflicts threaten the overall social cohesion and stability of Mozambique. This program aims to contribute to strengthen the social contract by strengthening citizen’s participation, inclusive leadership and solutions oriented multi-stakeholder dialogue where a responsible civil society, citizens, the private sector and responsive institutions develop a joint future based on inclusive local processes.


Strengthening Agro-biodiversity in Southern Africa

01.09.2019 - 31.08.2022

The project’s goal is to strengthen food security in Southern Africa by promoting seed diversity and agro-ecological practices through an inclusive, evidence-based dialogue with governments at regional and country levels by empowered farmer’s and farmer support organizations.  


Projet planifié

Training for Skills and Employment (T4SE)

01.07.2019 - 31.12.2030

The main goal of the Training for Skills and Employment project is to create work opportunities for rural youth by strengthening their professional skills as well as advocating for an improved legal framework for Technical, Vocational and Entrepreneurship Training in the country. SDC’s contribution aims to support training provision through engaging with the private sector, which will allow young people to acquire marketable[1] skills leading to formal or self-employment and consequently increased productivity.

 

[1] Marketable skills are those which are in demand and can respond to existing and previously identified market opportunities.


Sexual and Reproductive Health and Rights and HIV in prisons

01.10.2018 - 31.07.2024

Prisoners are a high-risk group when it comes to HIV and other communicable diseases. Nonetheless, little attention has been paid so far to address the need for HIV and AIDS and other health services in prisons. The project will improve HIV and health services for prisoners, including young women and men in seven countries of Southern Africa. At regional level, it will address policy issues that are adversely affecting the prison conditions and the rights of prisoners in the context of health and nutrition.



Gender transformative SRHR Systems for Improved HIV prevention

01.04.2018 - 31.03.2021

This programme contributes to the reduction of HIV infections and the improvement of sexual and reproductive health status of adolescents and young people in five Southern African countries. It strengthens capacities of communities and governments in mapping and addressing HIV and Sexual Reproductive Health and Rights (SRHR) needs of young people and advocates for integrated regional policies and frameworks.


Futuro Microbank

01.04.2018 - 31.12.2019

Increased availability of financial services to the rural population is one of the main objectives of the Government as defined in the 5-year Government Plan 2015-19. This project aims at offering diversified financial services to micro and small entrepreneurs, men and women farmers who are part of the 85% not having access. Those services will be delivered in a professional and profitable manner by a micro-bank, which will further expand to strategic areas in rural and peri-urban Mozambique. 


Inovagro Private Sector Led Rural Growth

02.01.2018 - 31.12.2020

Inovagro aims at increasing the incomes of poor farmers in Northern Mozambique, through ‘pro-poor’ private sector development. It improves farmers’ access to inputs and markets through local private, public and civil society partners. Phase III will consolidate the work of previous phases and focus on scale-up and replicability of successful interventions. There will also be a stronger focus on women inclusion, risk reduction, communication and knowledge sharing based on lessons learnt over the past years.


Cultural Programme (CPM)

01.01.2018 - 31.12.2021

Ce programme s'appuie sur la richesse et le potentiel de la culture mozambicaine pour le développement humain. En soutenant les plateformes dédiées à la culture et aux arts, la DDC vise à contribuer au renforcement du capital social du pays. Le CP a trois composantes opérationnelles et se concentre sur le nord du pays, avec comme centre Cabo Delgado, avec une orientation communautaire - domaine où la DDC a été pionnière dans l'approche de la culture pour le développement - ainsi que sur la région de la capitale de Maputo et ses environs. La CP s’inscrit pleinement dans la stratégie pays de la DDC Mozambique 2017-2020.

Objet 1 – 12 de 27