Stratégie

La Suisse contribue au renforcement de la participation citoyenne, à l’implication de la société civile dans l’élaboration des politiques et à un meilleur accès aux services publics. Elle soutient également les populations rurales et périurbaines vulnérables par des programmes liés à l’agriculture et à la sécurité alimentaire, ainsi qu’aux marchés de l’emploi à travers la formation professionnelle. Sur la base de la stratégie de coopération internationale 2021-2024, la Suisse terminera sa coopération bilatérale en Mongolie d’ici 2024, après 20 ans d’engagement fructueux.

Après l’effondrement du communisme fin 1989, la Mongolie a connu des changements économiques et sociaux et effectué avec succès la transition vers un système démocratique multipartite et une économie de marché. Les progrès que le pays a accomplis depuis 2013 en matière de réduction de la pauvreté grâce à un boom minier sans précédent ont connu un recul. La pauvreté est ainsi passée de 21,6 % en 2014 à 29,6 % en 2016. La richesse en ressources minières offre toutefois à la Mongolie une occasion historique de se hisser au rang de pays industrialisé en l’espace d’une génération, mais un développement aussi rapide comporte aussi des risques socio-économiques car il pourrait bousculer et remettre en question des modes de vie traditionnels, des hiérarchies et l’accès aux ressources.

Des informations détaillées se trouvent sur la page anglaise.