Relations bilatérales Suisse–Libye

Pour la Suisse, la Libye occupe une position de premier plan en matière de politique migratoire et de sécurité.  La Suisse contribue à la protection de la population et à la stabilisation du pays au moyen de projets d'aide humanitaire et de promotion de la paix.

Points clés des relations diplomatiques

En raison de la situation sécuritaire instable, l'Ambassade de Suisse en Libye a été temporairement fermée le 31 juillet 2014. L'engagement de la Suisse en Libye est coordonné depuis Tunis et Berne. Les prestations consulaires pour les personnes domiciliées en Libye sont assurées par l’Ambassade de Suisse à Tunis. La Suisse soutient le processus de paix ainsi que les résolutions et les sanctions adoptées par les Nations Unies.

Banque de données des traités internationaux

Coopération économique

En 2009, la Libye était encore le deuxième partenaire commercial de la Suisse en Afrique. À la suite de la crise diplomatique entre les deux pays et de l'embargo décrété par la Libye à son encontre, les échanges commerciaux ont chuté. Cette situation a perduré jusqu’en 2011.

La Libye a pendant très longtemps été le premier fournisseur de pétrole brut de la Suisse. Les importations d’or noir libyen ont cependant fortement diminué depuis 2015. De leur côté, les exportations suisses vers la Libye sont restées relativement stables au cours de la dernière décennie, oscillant entre 97 et 346 millions CHF par année. 

Soutien commercial, Switzerland Global Enterprise SGE

Informations par pays, Secrétariat d’Etat à l’économie SECO

Promotion de la paix et sécurité humaine

La stratégie de coopération suisse en Afrique du Nord 2017-2020 comporte trois volets : 

  • Processus démocratiques et droits de l'homme

  • Développement économique et emploi

  • Migration et protection

Dans le cadre de certains volets de ce programme, la Suisse soutient en Libye des projets de dialogue et de transformation du conflit tant au niveau local qu’au niveau national. Elle appuie le processus onusien et l’engagement de la communauté internationale dans une approche de sensibilité au conflit, y compris dans le domaine migratoire. Elle apporte également son concours à des projets visant à améliorer les conditions de détention et à renforcer les droits des prisonniers. Elle s’engage aussi pour que les violations des droits de l’homme des migrants soient documentées. En outre, elle soutient des projets portant sur le renforcement des capacités et de la résilience des défenseurs des droits l’homme.

Coopération au développement et aide humanitaire

Dans le cadre de la stratégie de coopération suisse en Afrique du Nord, les activités de la Suisse en Libye concernent le volet 1 (transition démocratiques et droits de l’homme / promotion de la paix, par la Division de la sécurité humaine du DFAE) et le volet 3 (migration et protection) principalement par les fonds de l’Aide Humanitaire et du SEM. La Suisse fournit en outre une contribution visant à protéger les migrantes vulnérables, les personnes déplacées et les communes, qui les accueillent.


Les fonds engagés pour la coopération internationale avec la Libye s'élevaient à près de 21 millions CHF entre 2011 et 2016. Pour la période 2017 – 2020, un budget de plus de 16 millions CHF est planifié.

Coopération au développement et aide humanitaire

Stratégie de coopération suisse en Afrique du Nord 2017-2020

Les Suissesses et les Suisses en Libye

En 2018, la communauté suisse en Libye comptait 40 personnes

Historique des relations bilatérales

La Suisse a reconnu le jeune État libyen dès sa déclaration d’indépendance en 1951. On y compte alors une douzaine de Suisses, dont le nombre va augmenter avec l'installation des compagnies pétrolières (géologues, techniciens, experts de l'ONU). Des juristes suisses, comme Eduard Zellweger (1901–1975), conseillent le gouvernement du jeune État. L’ambassade de Suisse en Tunisie a défendu les intérêts de la Suisse en Libye de 1962 à 1965. Cette même année, la Suisse a ouvert un consulat puis, en 1968, une ambassade dans la capitale libyenne.

La Lybe, Dictionnaire historique de la Suisse

Documents Diplomatiques Suisses, Dodis