Relations bilatérales

Les relations bilatérales sont bonnes et diversifiées. Les échanges économiques connaissent une tendance globale croissante. La Tunisie fait partie des pays prioritaires de la coopération internationale de la Suisse, avec une focalisation sur le soutien à la transition démocratique. Les deux pays sont également liés par un partenariat migratoire.

Stratégie MENA

Le 14 octobre 2020, le Conseil fédéral a adopté une stratégie spécifique pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (Stratégie MENA) pour la période 2021-2024. Celle-ci définit cinq priorités thématiques : paix, sécurité et droits de l’homme; migration et protection des personnes en détresse; développement durable; économie, finances et sciences; numérisation et nouvelles technologies.

Ces priorités sont pondérées différemment selon les régions et les pays. En Afrique du Nord, l’action de la Suisse porte essentiellement sur la bonne gouvernance, le développement économique durable et la coopération dans le domaine des migrations. Les bouleversements politiques de 2011 ont ouvert la voie à un processus de transition de longue haleine en Afrique du Nord. L’engagement de la Suisse vise surtout à accompagner ces pays dans leur transition politique, économique et sociale. La Suisse soutient les réformes qui visent à améliorer les perspectives économiques et à renforcer la participation politique de la population. 

Stratégie pour la région MENA

Banque de données des traités internationaux

Coopération économique

Priorités de la Suisse en Tunisie

La stratégie MENA identifie les priorités suivantes pour la Suisse en Tunisie :

1. Migration et protection des personnes en détresse

La Suisse va rigoureusement poursuivre son partenariat migratoire avec la Tunisie, qui couvre des questions telles que la réadmission des personnes résidant en Suisse sans titre de séjour, en déployant également des projets sur place (coopération policière, entraide judiciaire, etc.).

2. Développement durable

La Suisse fait profiter la Tunisie de son expertise pour l’aider à mieux s’intégrer dans les chaînes de création de valeur globales et régionales et à exploiter des débouchés commerciaux. Pour améliorer la compétitivité du pays et y créer un climat plus propice à l’investissement, elle soutient des projets innovants en matière de tourisme durable ainsi que des initiatives misant sur les nouvelles technologies.

3. Paix, sécurité et droits de l’homme

La Suisse fait usage de son savoir-faire pour renforcer les institutions démocratiques et rendre les processus d’administration publique des finances transparents. Elle soutient la Tunisie dans ses efforts de décentralisation. De plus, la mise en œuvre de la déclaration d’intention sur la prévention de l’extrémisme violent, signée en 2016, est un bon moyen d’inciter les institutions publiques à rendre des comptes.

Coopération au développement et aide humanitaire

Autres domaines de coopération

Coopération économique

En 2020, le volume des importations en provenance de la Tunisie s'élevait à 193 millions de francs alors que le volume des exportations suisses s’élevait à 174 millions de francs, pour un volume total d’échanges de 367 millions de francs. La Tunisie a conclu un accord de libre-échange avec l'Association européenne de libre-échange (AELE), qui est entré en vigueur en 2004. Un accord bilatéral concernant la promotion et protection réciproque des investissements est entré en vigueur en 2014, tandis qu’un accord-cadre de coopération en matière de migration est entré en vigueur en 2014.

Soutien commercial, Switzerland Global Enterprise SGE

Informations par pays, Secrétariat d’Etat à l’économie SECO

Statistiques relatives au commerce, Administration fédérale des douanes AFD

Education, formation, recherche et innovation

Les chercheurs et les artistes tunisiens peuvent déposer leur dossier de candidature auprès du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) pour obtenir une bourse d’excellence de la Confédération suisse.

Bourses d’excellence de la Confédération suisse pour chercheurs et artistes étrangers

Echanges culturels

La Fondation Pro Helvetia et son antenne au Caire sont en charge de la promotion de l’art et de la culture suisse à l’étranger. La Fondation encourage les liens avec des acteurs culturels tunisiens, initie des coproductions entre artistes et organise des résidences.

La Suisse participe régulièrement aux festivités organisées lors de la Journée internationale de la Francophonie et lors de la semaine de la langue italienne dans le monde («Settimana della Lingua Italiana nel Mondo»). Elle organise aussi divers évènements culturels.

Prohelvetia (en)

Les Suisses et les Suissesses en Tunisie

En 2020, 1551 ressortissants suisses résidaient en Tunisie.

Historique des relations bilatérales

Les liens entre la Suisse et la Tunisie se sont développés au XIXe siècle.

En 1939, la Suisse a ouvert un consulat à Tunis. L’accession de la Tunisie à l’indépendance en 1956 peut être considérée comme marquant de manière générale le début des relations bilatérales entre la Suisse et la Tunisie.  La Suisse a reconnu le nouvel État sans tarder et y a ouvert une légation, qui a été érigée en ambassade en 1961.

Depuis la transition démocratique entamée en 2011, les relations bilatérales se sont beaucoup intensifiées, y compris les visites de haut niveau. 

Tunisie, Dictionnaire historique de la Suisse

Documents Diplomatiques Suisses, Dodis