Amélioration de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence des populations à Diffa

Projekt abgeschlossen

Face à la situation d’insécurité alimentaire provoquée par les attaques récurrentes par Boko Haram, la Suisse soutient une réponse aux besoins immédiats en termes de sécurité alimentaire, mais également le renforcement et la protection des moyens d’existence des populations à Diffa, Niger.

Land/Region Thema Periode Budget
Niger
Landwirtschaft und Ernährungssicherheit
Beschäftigung & Wirtschaftsentwicklung
Landwirtschaftliche Entwicklung
Schaffung von Arbeitsplätzen
01.08.2017 - 31.07.2019
CHF 1'200'000
Hintergrund Depuis mai 2013, la région de Diffa accueille des vagues de réfugiés du Nigeria fuyant le conflit Boko Haram. En février 2015, la région devient directement touchée par des incursions des groupes armés. Les effets de la crise sécuritaire sont venus s’ajouter aux vulnérabilités chroniques que connait la zone (l’insécurité alimentaire et les déficits agricoles et pastoraux successifs, le changement climatique, la pauvreté des populations, etc.). La crise sécuritaire perturbe également l’accès aux marchés et aux moyens d’existence comme la pêche, la production de poivron et la transhumance vers le Nigéria et la Libye. Les populations déplacées et refugiées, ayant perdus leurs moyens d’existence, comptent sur la solidarité des populations hôtes et de l’assistance humanitaire. Dans ce contexte l’intervention humanitaire reste nécessaire.
Ziele Amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et renforcement et protection des moyens d’existence des populations affectées par la crise humanitaire à Diffa, Niger.
Zielgruppen Personnes déplacées, retournées, réfugiés et autochtones vulnérables à l’insécurité alimentaire avec un focus particulier sur les agro-pasteurs et pasteurs les plus pauvres.
Mittelfristige Wirkungen

Outcome 1 : La situation alimentaire des populations agropastorales et pastorales vulnérables est améliorée via la mise en place d’un dispositif de filets sociaux saisonniers.

Outcome 2 : Les moyens d’existence et de production spécifiques au pastoralisme sont renforcés.

Outcome 3 : Les moyens d’existence et les revenus des ménages agropastoraux vulnérables sont renforcés.

Outcome 4 : Les capacités de réponse rapide en cas de crise pour tous les ménages vulnérables sont renforcées.

Resultate

Erwartete Resultate:  

  • Un plan de contingence et de réponse est établi et mis en œuvre en cas de crise.
  • 80% des ménages ciblés couvrent leurs besoins alimentaires minimum en période de soudure.
  • Cheptel reconstitué grâce à la distribution des caprins et d’aliment bétail et la promotion des soins vétérinaires.
  • Les capacités des organisations d’éleveurs sont renforcées.
  • Maillage hydraulique pastorale réhabilité.   
  • Renforcement et réhabilitation du maillage hydraulique pastorale.
  • Meilleure intégration des femmes dans les activités de maraichage et renforcement de leurs capacités


Resultate von früheren Phasen:  

Suite à l’assistance alimentaire d’urgence apportée aux réfugiés et déplacés internes après l’attaque de Bosso par Boko Haram en juin 2016 :

  • 58% des montants distribués ont été utilisés pour la couverture des besoins alimentaires (cible 2016 : 3'500 bénéficiaires du cash)
  • 74% des ménages bénéficiaires du cash ont dit avoir amélioré leur accès aux marchés grâce à l’assistance apportée
  • 60% des bénéficiaires du cash ont atteint une consommation alimentaire acceptable
  • Les liens sociaux et de la solidarité sont renforcés : partage avec leurs proches (58% des bénéficiaires), remboursement des dettes (44%), couverture d’autres besoins non alimentaires (83%)

Par la suite, pour les activités en cours, les principaux résultats sont :

  • Réconstitution du capital et production maraîchère, et de chèvres pour les ménages bénéficiaires
  • Distribution de cash permettant de repondre aux bésoins alimentaires et non alimentaires de 1000 ménages
  • Financement de 5 AGR : marraichage pour groupements féminin
  • Ensemencement des terres récupérées


Verantwortliche Direktion/Bundesamt DEZA
Kreditbereich Humanitäre Hilfe
Projektpartner Vertragspartner
Internationale oder ausländische Nichtregierungsorganisation
  • Aktion gegen den Hunger


Andere Partner
Action Contre la Faim 
Koordination mit anderen Projekten und Akteuren
  • Groupes de travail technique : partage d’information et coordination entre acteurs
  • COOPI, IRC et div. ONG international : partage d’information et coordination
  • CICR, PAM, OCHA, UNHCR et UNICEF
  • Services techniques de l’Etat, le Conseil Régional de Diffa, le MAH/GC, le DNPGCA et le Haut-Commissariat de l’i3N : implication, participation des acteurs nationaux
  • Autorités locales, leaders communautaires ; acteurs locaux, régionaux et nationaux
  • Collectivités territoriales (décentralisées), Chambre régional de l’agriculture CRA, Organisations paysannes et d’éleveurs, groupements de femmes et de jeunes
Budget Laufende Phase Schweizer Beitrag CHF   1'200'000 Bereits ausgegebenes Schweizer Budget CHF   1'080'000 Projekttotal seit Anfangsphase Schweizer Beitrag CHF  1'860'000 Budget inklusive Projektpartner CHF  3'060'000
Projektphasen

Phase 2 01.08.2017 - 31.07.2019   (Completed)

Phase 1 01.06.2016 - 31.07.2017   (Completed)