Politique extérieure de la Suisse en matière de migration

La Suisse s’engage pour une politique migratoire extérieure qui aborde la migration sous toutes ses facettes et tient compte des intérêts du pays. Elle dispose de divers instruments à cet effet.

La politique migratoire extérieure de la Suisse se fonde sur le Rapport sur la coopération en matière de migration internationale, dont le Conseil fédéral a pris connaissance et qu’il a approuvé en février 2011. Dans ce document, la Suisse prend les engagements suivants:

  • elle privilégie une approche globale de la migration et s’engage à tenir compte aussi bien des opportunités économiques, sociales et culturelles de la migration que de ses défis,
  • elle encourage une approche partenariale entre les pays d’origine, de transit et de destination et prend en considération les intérêts de tous les acteurs concernés,
  • les services responsables au sein de l’administration fédérale adoptent une approche interdépartementale intégrée (Whole-of-Government Approach).

Collaboration interdépartementale

Face à l’ampleur croissante de la migration internationale, la Suisse joue un rôle actif dans la recherche de solutions et pour élaborer des mesures de soutien, tant au niveau de sa politique intérieure qu’extérieure.. Les activités menées dans le cadre de la politique migratoire de la Suisse sont coordonnées par la structure interdépartementale pour la coopération migratoire internationale (structure IMZ). Instituée en 2011 par le Conseil fédéral, elle implique principalement les instances suivantes:

  • la Direction politique (DP), la Direction du développement et de la coopération (DDC) et la Direction des affaires européennes (DAE) du DFAE
  • le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) et l’Office fédéral de la police (fedpol) du Département fédéral de justice et police (DFJP)
  • le Secrétariat d’État à l’économie (SECO), rattaché au Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR)

Le Conseil fédéral a par ailleurs nommé un ambassadeur du DFAE chargé du développement, du déplacement forcé et de la migration, qui représente la Suisse dans les instances internationales.

Instruments de la politique migratoire extérieure

Pour une mise en œuvre rigoureuse et cohérente de la politique migratoire extérieure de la Suisse, des instruments adaptés sont indispensables:

  • Dialogues internationaux et régionaux sur la migration

  • Partenariats migratoires avec différents pays

  • Programmes de renforcement de la protection des réfugiés et des migrants dans leurs régions d’origine («Protection dans la région»)

  • Accords de réadmission et accords de coopération en matière de migration