Département fédéral des affaires étrangères DFAE

Carrières: une région du monde et le climat au menu de la formation

Demain aux quatre coins du globe. Aujourd’hui à Berne. La formation théorique du futur personnel transférable du Département fédéral des affaires étrangères s’achève après deux mois intenses. La diplomatie du climat et la Stratégie Moyen-Orient et Afrique du Nord sont notamment au programme.

24.06.2021
Les candidats aux carrières du DFAE rencontrent le chef du DFAE Ignazio Cassis le 25 mai à Berne.

Les candidats aux carrières du DFAE rencontrent le chef du DFAE Ignazio Cassis le 25 mai à Berne. © DFAE

Le quotidien professionnel est rythmé par la politique extérieure, les défis mondiaux et les aléas de l’actualité. Le bureau alterne entre Berne ou l’une des représentations suisses dans une centaine de pays.

Telle est la réalité des plus de 1000 personnes qui embrassent les carrières «Diplomatie», «Coopération internationale» et «Affaires consulaires, gestion et finances» au DFAE.

Les 57 nouveaux candidats aux carrières sont en formation. D’une durée de 15 mois, elle se compose d’une partie théorique de deux mois et d’une formation pratique par le biais d’un stage à Berne ou à l’étranger.

Connaître le DFAE, ses acteurs, les thèmes de travail, les instruments et processus de travail est un indispensable avant d’entrer en fonction.

Dialogue et flexibilité

La formation est construite sur mesure avec les différentes directions du Département. La marche du monde évolue vite. Chaque carrière a ses défis. La politique extérieure suisse a aussi ses Stratégies et ses objectifs.

«Année après année, le format des formations des candidats évolue», explique Sandra Witschi en charge de la formation et du perfectionnement au DFAE.

«Nous nous adaptons constamment avec les thématiques et les besoins sur le terrain. Le Covid-19 a contribué à la digitalisation des modules. Cela nous donne plus de flexibilité. Pour la première fois, des webinaires seront aussi proposés pendant la formation pratique».

7 jours, 5 objectifs MENA

En avril, un module virtuel de sept jours a été consacré à la première stratégie géographique du DFAE, la Stratégie Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) pour la période 2021-2024.

La Stratégie est complexe. Elle couvre 18 pays importants pour la Suisse, allant du Maroc à l’Iran.

«Le DFAE n’est, aujourd’hui, plus le seul département actif à l’étranger. La Stratégie MENA précise les priorités de tous les acteurs de l’administration fédérale dans la région. C'est un outil essentiel qui nous permet d’équilibrer au quotidien les différents intérêts et valeurs de la Suisse», souligne Angelica Schempp, coordinatrice régionale pour la Péninsule Arabique et l’Iran au DFAE et responsable du module. 

«Les candidats-es ont été sensibilisés aux cinq priorités thématiques de la Stratégie ; un par jour. Nous avons voulu présenter les opportunités et les risques de la région MENA, sans négliger le fait que parfois des conflits d’objectifs existent. Le but du module était aussi de présenter les façons de coopérer entre les différents services de l’administration et avec des acteurs externes, comme les ONG».

«Un point d’honneur a été mis à construire d’un module interactif. Les candidats-es ont apprécié les différents échanges avec les Ambassadeurs et d’autres représentants suisses dans la région et les nombreux exercices de mise en situation».

Diplomatie du climat avant la COP26

La mise en œuvre de l’Agenda 2030 et la protection mondiale de l’environnement et du climat sont d’une importance cruciale pour la Suisse.

Afin de montrer les liens entre l’actualité, le thème et le travail, un webinaire «diplomatie climatique» sera proposé aux candidats avant la 26e COP, Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, en novembre prochain.

«Le changement climatique est l’un des plus gros challenge global. Les problématiques climatiques impactent notre environnement, notre économie, nos sociétés, la sécurité des populations, la paix», détaille Yvan Keckeis, de la Division Prospérité et durabilité du DFAE.

«Nous sensibiliserons les candidats au thème, évoquerons les questions sécuritaires, les politiques climatiques nationales et internationales. Des travaux pratiques seront aussi proposés», dit encore l’expert.

Large palette de professionnels

La réalisation de la politique étrangère de la Suisse repose sur des professionnels qualifiés et compétents. Le DFAE a quelques 6000 employées et employés à Berne et dans ses représentations qui travaillent dans une large palette de fonctions. Le DFAE accueille en plus chaque année de nombreux stagiaires académiques en Suisse et à l’étranger.

Le DFAE a effectué cette semaine une campagne sur les réseaux sociaux pour présenter le travail de plusieurs stagiaires académiques œuvrant au sein du Secrétariat d’État du DFAE. 

Compte Twitter du DFAE

Compte Instagram du DFAE

Haut de page