Début de la page

Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP)

Le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) constitue la pierre angulaire de la maîtrise des armements nucléaires. Il écarte le scénario catastrophe de la course mondiale aux armements sans restreindre l’utilisation pacifique de l’énergie atomique. La Suisse souhaite donner un nouvel élan à ce traité.

La Suisse a ratifié en 1977 le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP). Le TNP compte à ce jour plus de 190 États parties; il constitue la pierre angulaire de la maîtrise des armements nucléaires ainsi qu’un élément central de l’architecture internationale de sécurité. Le traité repose sur trois piliers: il 

  • impose le désarmement aux cinq États officiellement dotés d’armes nucléaires (Chine, France, Grande-Bretagne, Russie, États-Unis) ;
  • constitue le fondement juridique pour la non-prolifération des armes nucléaires ;
  • garantit l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire.

Le TNP a indéniablement rempli son objectif principal, qui consistait à écarter le scénario catastrophe annoncé en 1960 avec plus de 20 États détenteurs de l’arme nucléaire. L’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire garantie par le TNP, qui permet des applications dans les domaines de l’énergie, de la recherche, de la médecine ou de l’agriculture, est également une réussite. Le bilan est plus mitigé en ce qui concerne le désarmement, d'autant plus qu’après une réduction significative du nombre de têtes nucléaires à la fin de la guerre froide, on observe maintenant une tendance inverse.

Dans la perspective de la 10ème Conférence d’examen du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, la Suisse collabore avec le groupe de Stockholm. Ce dernier a publié la Déclaration de Berlin, dans laquelle il exige des mesures de désarmement concrètes et pragmatiques. Un document de travail rédigé par le groupe contient des éléments essentiels pour faire progresser le désarmement nucléaire. L'une des forces du groupe réside dans les origines diverses et les contextes politiques divergents de ses membres.

Déclaration de Berlin visant à faire progresser le désarmement nucléaire

Des jalons pour faire progresser le désarmement nucléaire, Annexe à la déclaration de Berlin

En outre, la Suisse est particulièrement investie dans la réduction des risques liés aux armes nucléaires.

Plan de réduction des risques nucléaires

Dernière mise à jour 26.01.2022