Début de la page

Prévoyance et assurances

Les prestations du système de sécurité sociale (Social Security Fund SSF) étant extrêmement modestes, les ressortissants étrangers qui font le choix de vivre en Thaïlande doivent s’assurer autrement. Sachant que l’assurance sociale n’offre qu’une couverture minimale, il est préférable de s’affilier à une assurance de prévoyance professionnelle et à une assurance maladie et accidents complémentaires.

Prévoyance vieillesse

Les prestations du système de sécurité sociale (Social Security Fund SSF) étant extrêmement modestes, les ressortissants étrangers qui font le choix de vivre en Thaïlande doivent s’assurer autrement. Sachant que l’assurance sociale n’offre qu’une couverture minimale, il est préférable de s’affilier à une assurance de prévoyance professionnelle et à une assurance maladie et accidents complémentaires.

Assurance maladie et accidents

Les prestations du système public de sécurité sociale n’offrent aux employés thaïlandais qu’une couverture sociale minimale, à peine suffisante pour les étrangers. Il est par conséquent recommandé de souscrire une assurance maladie privée. Les cotisations sont généralement bien plus élevées qu’en Suisse (pour une couverture comparable), car ni les hôpitaux ni les compagnies d’assurance ne sont subventionnés par le système social public. En outre, elles augmentent progressivement avec l’âge. Les compagnies d’assurance thaïlandaises n’accordent pratiquement jamais de garantie d’assurance à vie. Dans tous les cas, nous vous conseillons d’attendre votre affiliation sans réserve à une assurance internationale avant de résilier votre assurance complémentaire en Suisse.

Bateau entre de hautes formations karstiques
Parc national de Khao Sok. (© Unsplash)

Assurance-chômage

Les prestations de l’assurance sociale de l'État garantissent a priori une couverture sociale minimale aux employés thaïlandais. Les étrangers n’ont en principe pas droit aux indemnités de chômage. Lorsqu’une personne étrangère perd son emploi, quel que soit le motif, son visa pour non-immigrant expire le jour même (autrement dit, elle doit quitter immédiatement le pays ou demander une prolongation de son visa de 7 jours maximum).

AVS/AI suisse

Versement de rentes ordinaires

Les rentes AVS et AI ordinaires (à l’exception du quart de rente AI) peuvent être versées aux ressortissants suisses quel que soit leur pays de résidence. Elles sont versées directement par la Caisse suisse de compensation (CSC), en principe dans la devise du pays de résidence. L’ayant droit peut également demander que sa rente soit versée en Suisse sur un compte de chèques postaux ou un compte bancaire personnel. Les allocations pour impotent et les prestations complémentaires sont versées uniquement aux personnes domiciliées en Suisse.

AVS/AI facultative

Les ressortissants suisses qui résident hors de l’UE ou de l’AELE peuvent s’affilier à l’AVS/AI facultative, à condition qu’ils y aient été assujettis durant les cinq années consécutives précédant leur départ. L’affiliation à l’AVS/AI facultative ne les dispense pas d’une éventuelle obligation d’assurance dans le pays où ils résident ou exercent une activité professionnelle. Le taux de cotisation s’élève à 10,1% du revenu perçu par les personnes exerçant une activité lucrative, avec une cotisation annuelle minimale de 950,00 CHF. L’AVS/AI facultative permet surtout aux personnes qui n’exercent pas d’activité lucrative et qui, partant, ne peuvent souvent pas intégrer le système de sécurité sociale du pays étranger où elles vivent, de s’assurer contre les risques de vieillesse, d’invalidité et de décès.

Dispositions particulières: salariés/es d’une entreprise suisse

Les Suisses résidant à l’étranger qui travaillent pour une société dont le siège est en Suisse, ainsi que leur conjoint et partenaire enregistré sans activité lucrative qui les accompagnent, bénéficient de dispositions particulières. La caisse de compensation compétente fournit les renseignements utiles.

Rente AVS (1er pilier) et caisse de pension (2e pilier)

Les personnes bénéficiaires doivent s’assurer que le versement des rentes de l’assurance-vieillesse et survivants (AVS), des caisses de pension ou d’autres assurances puisse s’effectuer correctement. Il est indispensable d’informer dès que possible votre caisse de compensation, votre caisse de pension et votre assureur de votre changement de domicile.

Imposition des rentes versées par les caisses de pension

La Suisse prélève en général un impôt à la source sur les rentes versées par les caisses de pension lorsque le ou la bénéficiaire vit à l’étranger. Certaines conventions de double imposition prévoient la suppression de l’impôt à la source ou la possibilité, pour le ou la bénéficiaire, de se le faire rembourser dans son pays de résidence.

Aide sociale aux Suisses de l’étranger (ASE)

La section Aide sociale aux Suisses de l’étranger (ASE) du DFAE accorde, sous certaines conditions, des prestations d’aide sociale aux Suisses de l’étranger dans le besoin. Lorsqu’une personne se trouve dans une situation de détresse, elle doit dans un premier temps mobiliser ses propres ressources pour surmonter ses difficultés. Si elle ne parvient pas à améliorer sa situation, elle doit s’adresser à des parents ou à des amis pour déterminer dans quelle mesure ceux-ci peuvent l’aider. Elle doit aussi se renseigner sur les aides ou prestations qu’elle pourrait obtenir de l’État de résidence. Ce n’est qu’en dernier ressort qu’elle peut se tourner vers la section Aide sociale aux Suisses de l’étranger (ASE).

Contact

Innovation et partenariats

Direction consulaire DC
Effingerstrasse 27
3003 Bern

Téléphone

Helpline +41 800 24-7-365 / +41 58 465 33 33