Stratégie et mise en œuvre de la politique étrangère

La Place fédérale et le Palais fédéral avec la carte du monde esquissée dans le ciel. (image symbolique)
Objectifs et priorités de la politique extérieure de la Suisse, définis par la stratégie de politique étrangère. © Services du Parlement

La politique étrangère de la Suisse s’inspire des valeurs et des points forts de sa politique intérieure, dont l’objectif constitutionnel est la préservation des intérêts, de l’indépendance, de la prospérité et de la sécurité du pays. La Confédération contribue à soulager les populations dans le besoin, à lutter contre la pauvreté et à promouvoir le respect des droits de l’homme, la démocratie, la coexistence pacifique des peuples et la préservation des ressources naturelles.

Sur la base de ces éléments, la Suisse est prête à assumer des responsabilités et à agir de façon solidaire. Elle s’investit dans les domaines où elle est à même d’apporter une valeur ajoutée grâce à son expérience, ses réseaux, son savoir-faire et ses instruments. Par souci de cohérence et d’efficacité, le DFAE définit la politique étrangère de la Suisse en concertation avec les autres départements.

La Suisse privilégie également les échanges dans le cadre de sa politique étrangère. Elle s’emploie à jeter des ponts et à promouvoir le dialogue. Grâce à sa neutralité, son indépendance et sa tradition humanitaire, la Suisse peut jouer un rôle en faveur de la paix et de la sécurité dans le monde. Elle dispose notamment d’une vaste expérience en matière de médiation et d’assistance dans la recherche de solutions aux conflits. Ses compétences en matière de bons offices sont reconnues dans le monde entier.

Bons offices

La Suisse défend l’état de droit, le dialogue et la culture du compromis, les principes humanitaires ainsi que la participation et le partage des pouvoirs. Elle s’engage pour la prévention des conflits et de l’extrémisme, la lutte contre la pauvreté et la préservation de l’environnement, pour l’aide humanitaire, la prévention des catastrophes et la reconstruction ainsi que pour la prévention et la réduction des risques de catastrophe. Elle participe à l’élaboration de normes et de règles internationales pour un ordre international visant à promouvoir la paix et la prospérité pour tous.  

Développement et coopération

Aide humanitaire

La Suisse s’efforce, dans toute la mesure du possible, d’entretenir des relations avec tous les Etats de la planète. Elle partage les valeurs démocratiques de ses partenaires européens, avec lesquels elle cultive des liens étroits sur le plan politique, économique et culturel. L’UE et les pays voisins sont ses principaux partenaires commerciaux. N’étant membre ni de l’UE, ni d’autres alliances ou groupes influents d’Etats comme le G20, la Suisse est tributaire d’un environnement international stable et ouvert.

Diplomatie

Afin d’entretenir son vaste réseau de relations, la Suisse dispose de plus de 170 représentations à l’étranger (ambassades, consulats généraux et bureaux de coopération) qui fournissent des services de proximité modernes aux Suisses de l’étranger.

Suisses de l’étranger

La Suisse soigne son image à l’étranger par des activités de relations publiques. La stratégie de communication internationale favorise la connaissance de la Suisse à l’étranger et vise à susciter la sympathie à l’égard de notre pays; elle fait en outre ressortir sa diversité et ses attraits.

Communication internationale

Tous les quatre ans, le Conseil fédéral définit dans le cadre de la stratégie de politique étrangère les priorités et les axes stratégiques nécessaires à la réalisation concrète de ces objectifs.

Stratégie de politique étrangère 2016-2019

Diplomatie

Les diplomates défendent les intérêts de leur pays d’origine. Près de 170 pays ont accrédité un ambassadeur en Suisse

Communication internationale

Travail de relations publiques guidé par la défense des intérêts de la Suisse à l’étranger