Valables le:
Publiés le: 12.09.2019

Ces Conseils aux voyageurs ont été contrôlés et publiés avec des changements rédactionnels. 


Conseils aux voyageurs – Ouganda

Ces conseils aux voyageurs correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.
Il est vivement conseillé de consulter également ci-contre les recommandations générales pour tous les voyages ainsi que la rubrique focus; elles font partie intégrante des Conseils aux voyageurs.

Situation générale

La situation en Ouganda peut être caractérisée de relativement stable. Toutefois, lors de manifestations, des débordements violents ainsi que des heurts avec les forces de sécurité sont possibles. Par exemple, en août 2018 des violentes manifestations à Kampala ont provoqué des morts et des blessés.
En raison de la présence militaire ougandaise en Somalie (AMISOM - contingents militaires), il existe en Ouganda le risque d'attaques perpétrées par l'organisation terroriste Al-Shabaab. Il est conseillé d’être vigilant, en particulier dans les lieux publics comme les marchés, les gares routières, les églises, dans les environs de représentations diplomatiques ou de bâtiments du gouvernement et dans les endroits fréquentés par les étrangers, tels que des centre commerciaux modernes et des hôtels, en particulier à Kampala. La rubrique terrorisme et enlèvements attire l'attention sur les risques liés au terrorisme.

Terrorisme et enlèvements

Avant le départ et pendant votre voyage, informez-vous dans les médias et auprès de votre agent de voyage sur les conditions de sécurité actuelles. Tenez-vous à l’écart des rassemblements de foule et des manifestations de tout genre, car de violents affrontements pourraient éclater, lors desquels il n’est pas exclu qu’il soit également fait usage d’armes à feu.

Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Northern Region: Des bandes criminelles, des conflits ethniques et des luttes tribales menacent par moment la sécurité dans la Northern Region. Le conflit au Soudan du Sud a des répercussions sur la situation de sécurité dans les régions avoisinantes d’Ouganda. En outre, les risques liés aux mines sont réels.
Informez-vous sur les conditions de sécurité auprès des autorités de sécurité locales
avant de vous rendre dans la Northern Region et conformez-vous à leurs instructions. Il est recommandé aux personnes qui prévoient de se rendre au Parc National de Kidepo de faire le trajet par avion. Il est déconseillé de se rendre dans les régions frontalières avec le Soudan du Sud et le Kenya.

Régions frontalières avec la République démocratique du Congo (Kinshasa): Ces régions subissent les incursions sporadiques de divers groupes rebelles depuis la RDC, et présentent un danger dû aux mines terrestres. Le 2 avril 2019, une touriste américaine et un chauffeur local ont été enlevés dans le parc national Queen Elizabeth et retenus pendant quelques jours. Les raisons motivant cet acte ne sont pas claires et le risque d'enlèvements ultérieurs ne peut pas être exclu.
Par moment, des combats entre les troupes gouvernementales et les miliciens en République Démocratique du Congo, à proximité de la frontière avec l'Ouganda, mènent à un afflux de réfugiés dans le district de Kisoro, au sud-ouest de l'Ouganda.
Il est déconseillé de voyager dans les zones frontalières avec la République démocratique du Congo. Les parcs nationaux constituent une exception à condition que vous visitiez les parcs nationaux exclusivement dans le cadre d'un tour organisé et avec un guide local de confiance, vous suiviez les consignes édictées par les services d’administration des parcs et les forces de sécurité et vous fassiez preuve de la plus grande prudence.
Informez-vous sur la situation de sécurité actuelle auprès des autorités de sécurité locales et votre tour-opérateur avant de vous rendre dans l'ensemble des districts de Kisoro et Kasese et suivez leurs instructions. Faites-vous accompagner d'un guide local de confiance connaissant les lieux

Autres régions du pays qui ne sont pas mentionnées expressément ci-dessus: En cas de voyage dans les autres régions du pays, faites preuve de prudence et renseignez-vous sur les conditions de sécurité auprès des autorités locales. Joignez-vous à un tour organisé et faites-vous accompagner d'un guide local de confiance pour visiter les parcs nationaux. Suivez les consignes édictées par les services d’administration des parcs et les forces de sécurité.

Criminalité

La petite criminalité est présente, surtout dans les villes. Dans tout le pays, des agressions violentes par des voleurs armés sont à l’œuvre sur les routes nationales, surtout après la tombée de la nuit. La petite criminalité est présente, surtout dans les villes. Les enlèvements avec demande de rançon sont en augmentation.
Il vous est notamment recommandé d’observer les précautions suivantes:

  • gardez les portières de votre véhicule verrouillées et les vitres fermées;
  • limitez les risques d'agressions et d'accidents en circulant uniquement de jour et en convoi de plusieurs véhicules sur les routes nationales;
  • renoncez à vous promener la nuit;
  • n'acceptez aucune boisson ou nourriture de la part d'inconnus. Il arrive que celles-ci contiennent de la drogue dans le but de mettre les victimes hors d'état de résistance pour mieux les dépouiller par la suite;
  • les personnes qui affichent en public leur homosexualité sont susceptibles d’être la cible d’agressions;
  • n'opposez aucune résistance en cas d'agression car les assaillants n'hésitent pas à recourir à la violence;
  • utilisez avec prudence votre carte de crédit; des escroqueries peuvent arriver.

Transports et infrastructures

Lorsque l'on s'éloigne des axes principaux, les routes sont souvent en mauvais état. Le comportement imprévisible de nombreux usagers de la route et les véhicules mal entretenus représentent un sérieux risque d'accident (même si l'on circule à bord d'un autocar). Renoncez si possible aux déplacements interurbains la nuit.

Dispositions légales particulières

Les actes à caractère homosexuel sont interdits et peuvent être passibles de lourdes peines de prison. Il est interdit de photographier des personnes en uniforme, les installations militaires et les édifices publics (aéroports, ponts, etc.). Les infractions à la loi sur les stupéfiants, y compris la détention de minimes quantités de drogue quelle qu'elle soit, sont très sévèrement punies. Les conditions de détention sont extrêmement précaires.

Pour des délits graves, p.ex. meurtre ou viol, la peine de mort peut être prononcée.

Risques naturels

L’Ouganda se situe dans une zone sismique. Pendant la saison des pluies, des intempéries peuvent provoquer des glissements de terrain.

Si une secousse sismique devait se produire durant votre séjour, prenez immédiatement contact avec vos proches et suivez les instructions des autorités locales.

Soins médicaux

L'accès aux soins médicaux n'est pas garanti. Les hôpitaux exigent une garantie financière avant de traiter les patients (carte de crédit ou paiement d’avance). Il peut être utile d'avoir son propre matériel de pansements et des seringues à usage unique. En cas de maladie ou de blessure grave, il est recommandé de retourner en Suisse pour se faire soigner.

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N’oubliez toutefois pas que l’importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général.

Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Adresses utiles

Numéro d'urgence: 999

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche (Nairobi/Kenya) ou à la Helpline DFAE.
Ambassade de Suisse à Nairobi
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs ou à l’exactitude du contenu des sites Internet externes mis en lien. Il décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.